Mauvais sang de Catherine Dabadie

Mauvais Sang de Catherine Dabadie - Actes Sud Junior

Mauvais Sang de Catherine Dabadie – Actes Sud Junior

Mauvais sang de Catherine Dabadie, présentation

Giacomo a 13 ans. Il accompagne son oncle dans ses méfaits, notamment l’incendie d’un véhicule.

Cela fait longtemps qu’il n’a pas eu de nouvelles de son père qui a été arrêté il y a deux ans.

Avis Mauvais sang de Catherine Dabadie

Un enchaînement de circonstances, de rencontres dans la vie de cet adolescent de 14 ans. Il y a 3 ans, il assiste à l’arrestation de son père, considéré comme le chef mafieux de son village. Il ne savait pas du tout ce que faisait sa famille Il a toutefois continué ses frasques avec son oncle de plus de 10 ans son aîné. Il ne va plus à l’école car cela ne l’intéresse plus. Au cours, d’un racket, un homme est blessé. Mais Giacomo ressent, pour la première fois, de la culpabilité. Il appelle les secours. Malgré cela, il est arrêté et doit passer six mois dans une prison pour jeunes. A l’issue, grâce à la volonté du juge et surtout de sa mère, il est exfiltré dans le nord du pays. Le juge pense qu’en quittant sa région, sa famille, il peut changer carrément.

Giacomo ressent énormément de colère, de rancoeur envers tous ceux qui décident de son avenir. Il en fera voir de toutes les couleurs à celles qui l’accueillent. Mais il suffit d’une rencontre avec une jeune fille pour qu’il soit ébloui. Jeune fille qui fait du théâtre en pleine nature. Jeune fille qui prépare une audition. Giacomo découvre un autre monde et se découvre à lui-même. Mais il a fallu d’une photo pour que son passé le rattrape.

Pendant ces quelques semaines, Giacomo a bien grandi intellectuellement. Même s’il ne se laisse pas faire, même s’il peut utiliser ses poings, avant d’agir, il sait qu’il a des priorités, il sait que ceux qui l’entourent lui veulent du bien.

Il sait que sa famille peut faire énormément de mal, donc il protège ceux qui lui donnent une chance. Il préfère partir et vivre cette cavale en ne montrant pas ce qu’il est devenu à sa famille, à son père. Ces quelques semaines l’ont changé, et la haine qu’il a pu éprouver envers sa mère a changé de camp. Il s’est rendu compte que sa mère était aux prises d’une famille, qu’elle n’était plus libre et qu’elle voulait seulement que son fils s’en sorte. Giacomo sera donc le sauveur de sa mère et son sauveur à lui.

La romancière nous offre un roman très dynamique, le lecteur ne s’ennuie pas. Il peut également découvrir un univers qu’il ne connait pas, celui de la mafia. Tous les personnages sont très sympathiques, même les plus méchants. J’ai beaucoup aimé l’étude de Giacomo, son caractère, ses réactions face sa famille, les femmes qui l’accueillent, l’école où il doit aller et aussi cette belle rencontre. Pour lui, il lui semble difficile de faire face, de croire en sa chance. Il doit aussi faire face à cette première condamnation et qui peut orienter la police mais pas forcément pour lui, même s’il a les arguments à avancer. On peut comprendre pourquoi il peut haïr sa mère et on assiste à un revirement de situation car il comprend, surtout que sa mère lui a appris à s’en sortir, à ne pas abandonner.

Le roman souhaite nous montrer qu’un enfant est capable de décider de son avenir, que ce ne sont pas les parents, la famille qui doivent en décider.

Je remercie les Editions Actes Sud Junior pour cet envoi.

Mauvais sang de Catherine Dabadie

date de sortie : janvier 2021

Editeur : Actes Sud Junior

Isbn : 978-2-330-14480-7

Nombre de pages : 183

Un petit avis ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.