Bal in my Pal #12-2018

Un SP, un achat, deux Kube

Sept ans de silence de Joann Chaney

Sept ans de silence de Joann Chaney

Hunter de Roy Braverman

Hunter de Roy Braverman

Salut à toi ô mon frère de Marin Ledun

Salut à toi ô mon frère de Marin Ledun

Derrière les portes de B.A. Paris

Derrière les portes de B.A. Paris

EnregistrerEnregistrer

Publicités

Ensemble maintenant pour toujours d’Emily Blaine

Ensemble maintenant pour toujours d'Emily Blaine

Ensemble maintenant pour toujours d’Emily Blaine

Résumé Ensemble maintenant pour toujours d’Emily Blaine

Theo et Summer sont amis. Ils rentrent de dîner et leur rencontre finit par un baiser.

Summer a réussi professionnellement malgré une mauvaise donne au départ. Son patron tente de la séduire mais elle ne veut pas mélanger vies privée et professionnelle.

Avis Ensemble maintenant pour toujours d’Emily Blaine

Ce roman est une suite sans en être une du roman de l’auteur, Toi, moi, maintenant ou jamais. Roman que je n’ai pas lu, encore, mais que j’ai dans ma PAL. En effet, on retrouve Charlotte et Jeremiah qui sont en train de préparer leur mariage. Mais ce roman se focalise plutôt sur la relation entre Theo, le frère de Jeremiah, et Summer, la meilleure amie de Charlotte. Tous les deux se connaissent depuis de nombreuses années mais ils ne se sont pas vus depuis plus de dix ans. La raison ? Vous l’apprendrez plus en détail dans le roman. Je ne veux pas spolier. L’auteur égrène son roman d’éléments très importants du passé qui prennent tout leur sens quant à la personnalité des deux personnages et leur vécu, ensemble ou éloignés. Cette construction ne m’a pas gêné mais je trouve que de nombreuses situations actuelles ne sont pas assez développées, elles sont dans un sens bâclées. D’ailleurs, un élément très important de leur passé est, lui aussi, pas détaillé, seulement ses conséquences. En tant que lectrice, j’aurais vraiment aimé à s’en savoir plus.

Une histoire sympathique, certes, mais pas transcendante, qui permet de passer un bon petit moment de lecture. Les personnages n’ont pas trouvé grâce à mes yeux. Je ne me suis pas identifiée. Ils ne m’ont fait ni chaud, ni froid. Pas de rejet mais pas de réelle connivence. Pourtant, ils ne sont pas niais. Theo et Summer se sont revus et se sont embrassés. Depuis, ils ont pris leurs distances. Ils ne savent pas comment faire pour retrouver leur complicité d’antan. De plus, Theo ne veut plus maintenant que Summer ait de l’emprise sur lui. Il la connait par coeur, il connait son passé. Il sait qu’elle a érigé des barrières autour d’elle. Lorsqu’ils vont faire la paix, il va pratiquement tout lui avouer, quitte à la faire fuir. Theo prendra des décisions qui bousculeront la jeune femme, qui lui permettront de grandir encore plus.

Quant à Summer, on peut comprendre pourquoi elle est comme ça. Elle a privilégié sa carrière aux dépens de sa vie personnelle. Elle ne veut pas mêler amour et travail. C’est une femme qui a énormément souffert. Elle avait trouvé auprès de Theo du réconfort, de l’aide. Summer n’a pas énormément confiance en elle. Lorsqu’elle retrouve cette fameuse complicité, elle est toutefois toujours en retrait car elle a peur de souffrir, encore une fois. Souffrir , mais à cause de quoi ? Le roman nous en dira plus lors de la lecture. Donc, Summer veut tout contrôler.

Comme je l’écrivais, certains revirements de situations ne sont pas assez détaillés, les rebondissements trop rapides. De plus, je trouve, et c’est seulement mon avis de lectrice, que les deux frères sont inconséquents. Faire une course alors que les conditions ne sont pas idéales, d’un point de vue routier et humain, ce n’est vraiment pas le top. Ils ont la trentaine et on dirait des gamins, tous autant qu’ils soient. Mais, c’est vrai que se sentir normal,  sans souffrir et réaliser une passion peut être important, malgré les conséquences. Un bon point est qu’Emily Blaine manie les manipulations à merveille.

Je remercie Netgalley et les Editions Harlequin pour cette lecture. Maintenant, je dois lire Toi, moi, maintenant ou jamais.

Ensemble maintenant pour toujours d’Emily Blaine

Date de sortie : 6 juin 2018

Nb pages : 180

Editeur : Harlequin

ISBN : 9782280411110

La saison des feux de Celeste Ng

tous les livres sur Babelio.com

Résumé La saison des feux de Celeste Ng

Shaker Heights est un quartier très riche qui existe depuis 1912. Il possède de nombreuses règles à lesquelles personne ne déroge.

Isabelle Richardson a mis le feu à la maison de ses parents. Sa mère, qui dormait, à eu juste le temps de se réveiller. Elle se rappelle le départ de sa locataire, Mia, qui était accompagnée de sa fille.

C’est donc le moment de revenir sur tout ce qui est arrivé depuis que Mia et Pearl ont emménagé.

Avis La saison des feux de Celeste Ng

Comment écrire une chronique d’un roman, aussi intense, aussi passionnant, sans trop en dévoiler ? Il est, en tous les cas, servi par une belle palette de personnages femmes. Toutes sont importantes dans ce roman, même si certaines ont juste un petit rôle. Des femmes, des jeunes filles passées au crible sans toutefois que l’auteur penche pour l’une ou pour l’autre. On en apprendra au fur et à mesure sur chacune d’entre elles. D’ailleurs, personnellement, aucune ne m’a rebuté. Chacune a son vécu, chacune a son propre caractère, chacune a sa propre expérience. Bon, mal, ce n’est pas à nous de juger. Certaines décisions ont été prises et elles doivent être assumées. Malgré tout, comme dans toute société, on se mêle de la vie des uns et des autres, on prend parti pour l’un ou pour l’autre et cela attise les colères, les ressentiments, même si, après coup, on s’interroge.

N’y aurait-il pas un fond de jalousie de la part d’Elena ? On ne s’élève pas contre cette société, cette ville parfaite même si on a envie de découvrir le reste du monde. Cette société fait le bien pour se donner bonne conscience, même si pour elle c’est naturel. Mais on attend tout de même un juste retour des choses.

Elena a toujours cherché des signes de maladie chez sa fille Isabelle. L’inquiétude a fait la place à la colère. Comme on sait que les enfants ressentent tout, Izzie lui en fait voir de toutes les couleurs. En définitive, Mia lui ouvrira les yeux. Elena prendra donc la décision qui s’impose pour sa fille, qui lui ressemble tant.

A cause de ses idéaux, de son passé, Mia, sans le savoir, va provoquer une immense colère chez cette société extrêmement policée. La colère monte inexorablement. Elle est attisée comme le feu.

L’auteur développe tous les soucis rencontrés lorsqu’une grossesse ne peut pas être menée à terme, le problème de ne pas avoir d’enfants, le parcours du combattant pour adopter ou la mère porteuse. Elle développe également le choix de l’avortement, surtout lorsque l’on est jeune, le fait de ne pas se confier et d’avoir cette épée de Damoclès au-dessus de la tête et de vivre avec cet acte le restant de nos jours.

Mia est dégourdie, elle a appris toute seule. Elle a subvenu à ses besoins, elle a reproduit ce qu’elle avait appris pour s’en sortir et économiser tant et plus. Même si cela ne correspondait pas à ses parents qui avaient dû vivre de restrictions, elle a voulu réaliser ses rêves et vivre de son art. Mais ses parents, par leur comportement, lui feront prendre une décision difficile. Pearl, sa fille, quant à elle, cherche réellement à se poser. Elle est adolescente, elle a besoin d’amies, de relations amoureuses. Intelligente, elle aura l’un et l’autre. Mais les relations humaines ne sont pas si faciles que ça. Pearl a confiance en sa mère pour prendre les décisions. Cette expérience leur permettra de se rapprocher encore plus. Mia sera obligée, petit à petit, au cours de sa vie, de se confier à sa fille sur ce qui la concerne et sur ce qu’elle veut bien entendre.

Ce roman n’est pas une chronique, au vitriol, d’une société. Ce roman, pas vraiment un coup de coeur, mais presque, démontre qu’une rencontre peut avoir le pouvoir de tout changer. Elle peut provoquer de la fascination dans un cas comme dans l’autre. Elle permet, également, de connaître différents modes de vie, des personnalités aux caractères différents. Elle peut permettre, après coup, de s’interroger sur soi, son avenir et reprendre, si on le souhaite, des décisions qui correspondent à son moi profond.

Je remercie Babelio pour cette sélection Masse Critique, les Editions Sonatine lesquelles avec le roman ont envoyé un carnet. Je comprends d’autant plus, avec cette lecture, pourquoi ils vont suivre cet auteur. D’ailleurs, je vais m’empresser d’acheter son premier roman.

La saison des feux de Celeste Ng

Date de sortie : 5 avril 2018

Nb pages : 378

Editeur : Sonatine

ISBN : 978-2-35584-6503

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

Trois soeurs d’Aude dite Orium

Trois soeurs d'Aude dite Orium

Trois soeurs d’Aude dite Orium

Résumé Trois soeurs d’Aude dite Orium

Camille et Catherine, enceinte, se rendent dans leurs maison achetée en Normandie.

Clémence tente de réparer la chaudière de sa maison. Elle manque d’argent pour la changer complètement. Clémence est bien rejoint par ses deux soeurs plus jeunes.

Avis Trois soeurs d’Aude dite Orium

Une lecture érotique avec quelques scènes de sexe. Je découvre Aude dite Orium et ses qualités d’écriture. Je ne trouve rien à redire à ce roman. J’ai vraiment passé un bon moment de lecture.

Aude dite Orium nous fait découvrir ces trois soeurs, Clémence, Cassandre et Cléo. Elles sont les filles de Catherine, artiste peintre, et Camille qui ont acheté, avant leur naissance, cette maison, ancienne maison close en Normandie. Mais la maison tombe en décrépitude depuis la mort du père il y a dix ans et celle de la mère, il y a deux ans. Clémence, la plus posée, a décidé de retourner vivre dans la maison de leur enfance. Mais le manque d’argent est bien présent pour que la maison soit réellement habitable. Elle ne veut pas trop donner l’alarme face à ses soeurs. On assiste à une relation où ces femmes sont réellement très proches. Elles sont unies, elles retrouvent certains gestes de leur enfance. Comme dans toute famille, il peut y avoir des frictions vite balayées. Chacune a son propre caractère, un passé pas souvent facile. Elles vivent leur deuil seules sans le montrer aux une et aux autres.

Cassandre est une femme dominatrice, que ce soit en amour ou dans sa vie, qui n’a pas son pareil pour tomber comme un cheveu sur la soupe. Quant à Cléo, la plus jeune, elle se cherche encore. C’est ce que j’ai ressenti à la lecture. Mais les trois soeurs vont devoir faire face à une riche famille qui veut récupérer leur maison. La somme est colossale mais elles ne sont pas vénales. Aidées, elles vont aller de surprises en surprises et faire des découvertes qui seront indispensables pour elles. Dans une petite ville où tout le monde se connaît, elles subissent les rumeurs quant à leurs parents, au fait qu’elles aient vécu libres de toutes contraintes. Cette société riche, bien pensante, est dénoncée par l’auteur. Mais derrière cette richesse, ces murs hauts, que se cache-t-il ?

Le personnage du comte est effroyable par sa perversité, sexuelle, et surtout son comportement envers les autres êtres humains. Lui donner les traits de Donald Trump, c’est ce que j’ai trouvé, m’a bien fait sourire. Et les deux Suédois, quel jeu jouent-ils face aux jeunes femmes ? Pour tout savoir sur Trois soeurs, je vous encourage vivement à lire ce texte.

Je remercie les Editions La Musardine pour cette découverte.

Trois soeurs d’Aude dite Orium

Date de sortie : 6avril 2018

Nb pages : 245

Editeur : La Musardine

ISBN : 978-2-36490-503-0

L’héritier de Moriarty d’Annelie Wendeberg

L'Héritier de Moriarty d'Annelie Wendeberg

L’Héritier de Moriarty d’Annelie Wendeberg

Résumé L’héritier de Moriarty d’Annelie Wendeberg

Anna est enceinte. Accompagnée de Sherlock, elle fuit l’homme de main de Moriarty qui veut la tuer.

Aidée de Sherlock, Anna va tenter de vivre, tout en résolvant des énigmes.

Avis L’héritier de Moriarty d’Annelie Wendeberg

Dernière aventure d’Anna et de Sherlock ? Sur les trois, j’en ai lu deux et ce sont les deux derniers. Je suis absolument ravie de cette histoire. En effet, pour une fois, Anna et Sherlock sont très souvent ensemble. Normal, ils fuient Moran, l’homme de main de Moriarty. Ce qu’il veut, assassiner Anna.

Sherlock connaît très bien les sentiments d’Anna à son égard. Il n’aura aucun geste déplacé pour qu’elle s’imagine que cet amour est payé de retour. De toutes façons, c’était clair dès le départ entre eux. Les joutes verbales sont nombreuses entre eux. Anna est une femme très forte et même si son état de femme enceinte l’affaiblit et ne joue pas en sa faveur, elle n’est pas la dernière pour tenter d’arrêter Moran. Outre ces joutes, l’un et l’autre vont faire des mises au point, se confier, surtout Sherlock, sur leur passé. Anna connaît très bien cet homme, ses travers avec la drogue. Tout le long, cet homme se maîtrise. On comprend très bien que le sort d’Anna ne l’indiffère pas. Il veut la sauver. Il est même diabolique dans ses projets.

Quant à Anna, on la retrouve comme auparavant. Mais ce troisième tome nous montre qu’elle culpabilise beaucoup. Elle se sent responsable de tout. Outre l’enquête, les menaces qui pèsent sur elle, ce bébé que va-t-elle en faire ? Elle a peur de ne pas savoir s’en occuper. Elle s’interroge beaucoup sur ses actes passés

Avec Annelie Wendeberg, je ne me suis pas du tout ennuyée. Le rythme est trépidant. De plus, le lecteur apprend énormément sur ces guerres bactériologiques, la politique de nombreux pays, sur la situation de l’Angleterre à l’intérieur et à l’international et les prémices de la 1ère Guerre Mondiale. Il y a également une partie médicale ou comment se soigner à la fin des années 1800.

Concernant le déroulement de l’histoire, l’auteur sait vraiment y faire. D’un seul coup, sans crier gare, le dénouement arrive. Et quel dénouement ! Mais il faut aller jusqu’au bout pour vraiment savourer cette histoire jusqu’à son dernier souffle. Reverra-t-on Anna et Sherlock ? Seul l’avenir nous le dira. En tous les cas, je souhaite beaucoup de succès à cet auteur que je retrouverai avec grand plaisir.

Je remercie les Editions Presses de la Cité pour cet envoi.

L’héritier de Moriarty d’Annelie Wendeberg

Date de sortie : 26 avril 2018

Nb pages : 311

Editeur : Presses de la Cité

ISBN : 978-2-258-14433-0

EnregistrerEnregistrer

Sekt L’origine du venin de Vincent Ravalec

Sekt L'origine du Venin de Vincent Ravalec

Sekt L’origine du Venin de Vincent Ravalec

Résumé Sekt L’origine du venin de Vincent Ravalec

Un homme est crucifié. La police est appelée.

Serge est un flic déclassé car il a tué un suspect.

Marie-Hélène était juge. Ils veulent l’un et l’autre se racheter avec ce nouvel travail.

Avis Sekt L’origine du venin de Vincent Ravalec

Je suis contente d’avoir fini ce roman car cela me permet de passer à autre chose. Je suis désolée pour l’auteur mais je me suis ennuyée. Par respect, je suis allée jusqu’au bout pour voir si je pouvais un tant soit peu révisé mon jugement. Et j’ai bien fait, car il a fallu attendre la moitié du roman pour que tout se décante et que les évènements se succèdent les uns aux autres. Mais cela ne reste pas une de mes lectures préférées.

Pourtant, les sujets abordés, soit les sectes, le monde occulte, ceux qui tentent par tous les moyens d’avoir pression sur les autres, faire fortune avec un produit miracle, me tentaient tout particulièrement. Ce n’est pas que cela soit mal écrit, loin de là, je tiens à cette note positive. Mais pour moi, c’était trop académique, voire incompréhensible à certains moments car tout se mélangeait. Pourtant, ce n’est pas la première fois que je lis sur ce genre de sujets. Mais même mêlé à une enquête, ce n’était pas assez ludique, assez prenant. Ce roman est le premier de la trilogie. Je ne sais pas, à ce stade, si je lirai les suivants.

Des esprits en connexion les uns avec les autres. Entrer dans l’esprit de quelqu’un, voir ce qu’il pense, lui insérer des pensées et vraiment tenter de lui faire croire. C’est ce que certains ressentent. Le Mal, le Diable, sont partout, prêt à éclore. Il suffit d’être sensible, d’y croire. La force de la pensée est importante et permet à certains d’en profiter pour tous leurs crimes au nom d’équations, de positions qui arrivent à terme.

Sciences occultes, rites et signes païens et/ou ésotériques, politique, argent, pouvoir sur les autres, Dieu et Satan, mais les personnages m’ont fait continuer ce roman. J’ai beaucoup aimé Marie-Hélène et Serge, ex-juge et policier déchus. Ils ont été approchés pour enquêter sur les sectes. Ils vont vivre, l’un et l’autre, de nombreuses expériences. Il leur faudra du temps pour s’apprivoiser, pour partager leurs expériences, même s’ils taisent beaucoup, comme les pensées sexuelles que peut éprouver Marie-Hélène. Ce sont eux, finalement, qui me feront peut-être lire les deux autres tomes. Car je pense qu’ils n’ont pas fini de vivre des aventures assez difficiles.

Je remercie Netgalley et les Editions Tohu-Bohu pour cette lecture.

Sekt, L’origine du venin de Vincent Ravalec

Date de sortie : 6 avril 2018

Nb pages : 326

Editeur : Tohu Bohu

ISBN : 9782376220411

EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

Discriminations en entreprise de Gwénaëlle Leray

Discriminations en entreprise de Gwénaëlle Leray

Discriminations en entreprise de Gwénaëlle Leray

Les discriminations sont un sujet tendance. Au quotidien, au travail, celui qui discrimine peut être poursuivi. Voici un outil, ce livre paru chez Editions Gereso que je remercie, qui permettra de faire face et à tous les niveaux, que l’on soit employeur ou salarié. 

Discriminations en entreprise de Gwénaëlle Leray, Présentation

Employeurs et salariés, comment lutter contre les situations discriminatoires?

Nationalité, origine, âge, état de santé, situation de famille, orientation sexuelle, apparence physique, opinion politique, convictions religieuses… Autant de critères régulièrement associés à une discrimination dans l’entreprise !

Quels sont les critères discriminatoires et comment les repérer ? Comment s’exerce le droit d’expression des salariés ? Quel rôle l’employeur peut-il tenir dans la prévention des discriminations ?

Cet ouvrage répond ainsi à un double objectif.

D’une part, permettre au salarié victime d’un traitement discriminatoire de recourir aux moyens de défense adaptés à sa situation.

D’autre part, présenter à l’employeur toutes les situations inégalitaires susceptibles d’être sanctionnées ainsi que les responsabilités civiles et pénales qu’il encourt.

À jour des ordonnances Macron et intégrant la toute dernière actualité, ce guide pratique vous permettra d’analyser toutes les situations et de lutter contre celles qui relèvent de la discrimination en entreprise.

Gwénaëlle Leray

L’auteur est diplômé en droit social et auteur de plusieurs ouvrages en droit du travail. Elle intervient comme juriste généraliste auprès d’un public de particuliers et de professionnels du secteur sanitaire et social.

Discriminations en entreprise de Gwénaëlle Leray

Date de sortie : 3 mai 2018

Nb pages : 225

Editeur : Gereso

ISBN : 978-2-35953-568-6