Les Tamalous, changeront-elles de vie à 70 ans ? d’Alexandra Pasquer-Schurder

Les Tamalous, changeront-elles de vie à 70 ans ? d’Alexandra Pasquer-Schurder

Elles sont trois. Elles s’appellent Yvette, Angele et Alicia.

Il est seul, tout seul, sans enfant. Il s’appelle Ferdinand. Il cherche un héritier, suite à un accident, car il se rend compte qu’il ne veut pas que sa fortune passe entre de mauvaises mains.

Mon avis est mitigé quant à ce livre. Je ne peux pas dire que je ne l’ai pas aimé mais il m’a dérangé, surtout sur la fin. Très intéressant de lire les vies de ces trois femmes qui continuent leur vie, comme elles l’entendent. Enfin pour deux ! La troisième doit affronter la maladie. Chacune a son caractère. Chacune a réussi sa vie, qu’elle soit sentimentale, de maman, de femme active. Mais les aléas de la vie ont fait qu’elles ont dû prendre des décisions.

Sur ce arrive Ferdinand. Le départ avec lui est assez intéressant. Il est en quête d’un héritier à qui il veut transmettre sa fortune. La suite l’est beaucoup moins. Si au départ, le personnage ne me dérangeait pas. A la fin, d’ailleurs je trouve que l’auteur a tout jeté en vrac, le personnage a été carrément odieux. Pour qui se prend-il ? Non mais !

Je n’ai vraiment pas tilté sur le titre, Les Tamalous. Il a fallu que j’arrive à la fin pour en comprendre la signification et me dire qu’est-ce que tu es bête.

L’auteur nous a présenté ces différents personnages par chapitre. Ensuite arrive Ferdinand. Elle continue avec chacune de ces femmes mais je trouve après que c’est un peu fouillis. Elle nous détaille les émois d’une femme amoureuse avec ses désirs. Elle nous détaille la tristesse également face à la maladie. Elle nous détaille également des femmes actives, des femmes au foyer, des femmes qui font attention à elles même s’il y en a une qui a des troubles alimentaires, d’autres des soucis de santé, plus ou moins grave. Jeune ou vieux, on doit faire attention à soi et ne pas laisser en suspens les appels à l’aide du corps, ne pas passer outre.

La morale de l’histoire. Faire attention aux troisième âge, aux personnages âgées. Elles peuvent nous surprendre et agréablement. Ce n’est pas parce que l’on a 70 ans que l’on est fini. Je dois en prendre de la graine ! Il me reste plus de vingt ans avant d’atteindre cet âge canonique. Et de changer de vie !

Je remercie les Editions Fortuna pour cette découverte.

Les Tamalous Changeront-elles de vie à 70 ans ? d’Alexandra Pasquer-Schurder

date de sortie : novembre 2015

Editeur : Editions Fortuna

ISBN : 978-2-87591-073-8

Nb de pages : 252

Publicités

Un petit avis ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s