Studio 6 de Liza Marklund

Studio 6 de Liza Marklund - Editions HLAB

Studio 6 de Liza Marklund – Editions HLAB

Résumé Studio 6 de Liza Marklund

En promenant son chien, elle découvre le cadavre d’une jeune femme dans un cimetière. On est au mois de juillet.

Elle a 17 ans, elle est amoureuse, il ne veux pas qu’elle le quitte.

Annika est journaliste depuis 7 semaines dans un journal de Stockholm.

Avis Studio 6 de Liza Marklund

Mes lectures reprennent un peu de sens même si ce n’est pas l’apothéose. Que ce soit en temps, en défilement de pages, ce roman a été un régal à lire. Même si ce n’est pas un coup de coeur, j’ai quand même bien aimé l’histoire, les personnages, les informations politiques données. C’est un roman mais il y a une part de vrai là-dedans. Le roman aborde le fait que les Suédois ont été fichés par leur propre gouvernement. Je l’avais déjà lu sur un autre roman suédois mais ce n’était pas écrit de la même façon. Car ce fichage sert ce roman qui se passe dans le monde du journalisme. Qui dit journalisme, dit enquêtes. Enquêtes pour les journaux papier, la radio mais aussi la télévision.

C’est le cas d’Annika qui travaille, comme stagiaire, pour la presse écrite. Mais son contrat doit bientôt s’arrêter. Et elle a peur de devoir retourner chez elle, de devoir rendre son appartement, de ne plus pouvoir travailler. Stockholm, c’est un peu la liberté même si elle est très émotive. Liberté de fuir un petit ami un peu trop envahissant, une mère avec laquelle les relations sont difficiles. Ce dernier point est à approfondir car je n’ai pas trop compris. Emotive, oui, mais opiniâtre dans ses questions, dans son enquête et également pour faire valoir son opinion. Mais, à 25 ans, elle n’est pas encore aguerrie pour tenter de surmonter ses émotions. Surtout que ce meurtre de cette jeune fille de 19 ans, retrouvée dans un cimetière, la touche, la bouleverse. Pourquoi ? Au fur et à mesure, on s’en rend compte mais ce n’est pas réellement écrit, avoué. Qu’est-ce qui peut autant toucher Annika ? Le fait que Josefin avait toute la vie devant elle, qu’elle voulait étudier, qu’elle était aux prises avec un petit ami violent ? Annika va mettre à jour divers éléments qui vont faire avancer l’enquête dans un sens comme dans l’autre. Mais la guerre est ouverte entre tous les services de presse et qui va en faire les frais ? En tous les cas, Annika va apporter son aide à Patricia, l’amie de Josefin mais après un voyage, elle reprend son enquête pour faire tomber celui qui est vraiment coupable.

Jeunes filles, suédoises ou immigrées, qui travaillent comme strip-teaseuses pour avoir de l’argent à mettre de côté. Mais l’engrenage est tellement fort que bien souvent, elles n’en sortent pas et sont très vite considérées comme des prostituées. Hommes qui abusent de ces jeunes femmes et bien souvent des politiciens qui cachent à tous leurs plus sombres travers. La Suède permet à chacun de ces citoyens d’avoir accès à de nombreux documents, s’ils ne sont pas classés top secret. Il suffit de se rendre à l’endroit voulu et faire la demande.

Les chapitres de transition commencent par cette jeune fille, amoureuse, qui détaille sa vie privée et sa relation avec ce jeune homme. Elle est très jeune et la relation évolue. On peut se demander qui est cette jeune fille. J’avais une idée au départ qui a été très vite suivie d’un doute quant à cette identité. Doute qui se vérifie.

Ce roman est bien construit, m’a pas mal plu. Je pense que si l’auteur continue avec son héroïne, Annika, nous en apprendrons plus sur son passé et surtout sur ce qu’elle va devenir après la fin de ce roman qui nécessite, quand même, une suite.

Je remercie Netgalley et les Editions HLAB pour cette lecture.

Studio 6 de Liza Marklund

Date de sortie : 23 janvier 2019

Editeur : HLAB

Nombre de pages : 329

ISBN : 978-2-01-710182-6