Rush Contrat 6 Mise à mort de Phillip Gwynne

Rush Contrat 6 Mise à mort de Phillip Gwynne – Source Casterman

Dom est en vacances et il ne veut rien faire, sauf attendre son sixième contrat qui permettra de payer la dette de sa famille. Sa mère s’inquiète et pense qu’il est dépressif. Dom continue à s’interroger sur son père, ses activités.

PJ l’appelle au secours.

Et enfin c’est la rentrée en classe de seconde avec de nouveaux élèves dont une ancienne connaissance d’Italie qui veut le tuer.

Arrive le sixième contrat.

Et voilà, c’est fini. Dominic Silvagni, à 15 ans, aura-t-il réussi dans cet ultime opus, son dernier contrat pour l’organisation italienne et sera-t-il marqué au fer rouge de la lettre lettre du mot PAGATO ? Ou au contraire, échouera-t-il dans sa mission ? Pour le savoir, et sans donner des indices sur les cinq précédents tomes, si vous ne les avez pas lu, il suffit de se plonger dans ce dernier roman qui est également la quête ultime de la vérité pour ce jeune adolescent, devenu par la force des choses, un homme.

En un an, Dom a énormément grandi. Il sait comment s’en sortir, il prend seul ses décisions et toutes, qu’elles soient pour le bien de la famille, pour faire éclater la vérité, pour retrouver son amitié avec Imogen. Dom a décidé de savoir qui est derrière tout ça. On peut dire qu’il met les pieds dans le plat avec tout le monde et qu’il saura tout, ceux qui l’aident depuis les débuts, ceux qui lui en veulent ou en veulent à sa famille. Il n’a rien à cacher et les autres non plus. Il est reconnaissant toutefois à la Dette pour tout le savoir qu’il a pu acquérir sur le terrain et non à l’école, à son évolution mentale.

Phillip Gwynne n’a pas raté sa sortie. J’avais peur qu’il nous laisse sur notre faim pour traiter tous les éléments non élucidés au cours des cinq romans. Mais non. Il s’est bien débrouillé pour intégrer tout cela à l’histoire finale et sans se presser. Les évènements s’enchaînent mais sans précipitation. Il laisse le temps à Dom d’accomplir sa mission, de mettre fin à ses interrogations, qui étaient multiples. Les péripéties sont nombreuses. Les révélations également. Personnellement, je ne m’attendais pas à tout ça. De plus, l’auteur informe ses jeunes lecteurs de la fameuse crise immobilière et qui touche l’Australie et ceux qui ne peuvent plus rembourser leurs crédits. Le début commence fort avec cette odeur de chair brûlée que l’on peut ressentir.

Je ne regrette absolument pas d’avoir lu une telle série même si elle est destinée aux jeunes adolescents. Je me suis laissé prendre au jeu, à la quête de Dom et surtout au style de l’auteur qui marie à merveille le polar, les voyages, l’histoire, la quête et des personnages attachants.

Je remercie Casterman pour l’envoi de toute cette série. D’ailleurs, les romans sortent en format poche avec un nouveau visuel très attrayant et plus angoissant.

Rush Contrat 6 Mise à mort de Phillip Gwynne

date de sortie : 7 octobre 2015

Editeur : Casterman

ISBN : 978-2-203-09110-8

Nb de pages : 380

Rush Eaux troubles de Phillip Gwynne

Rush Eaux Troubles Tome 5 de Phillip Gwynne

Dom est sûr que sa prochaine mission donnée par La Dette est de retrouver l’or de Yamashita mais il attend toujours cet ordre et ça dure. Suivant les conseils de son père et de son grand-père, il faut que ce soit lui qui provoque cet ordre. Ce qu’il fait en commençant à enquêter lui-même sur le lieu où se trouve cet or. Il se met, pour cela à la natation, ayant abandonné le demi-fond.

Je voulais mettre du temps, savourer ce cinquième tome de Rush. Mais lancée dans l’histoire, je n’ai pas pu arrêter, avalant les pages pour connaître les différents dénouements donnés à l’histoire principale et aux histoires annexes.

Cinquième tome de Rush. Et je me suis rendue compte qu’entre le premier et le cinquième, juste six mois se sont écoulés. Et quels mois ! Ils ont permis à Dominic de grandir, d’évoluer. Si auparavant, il fonçait, ne sachant pas trop à quoi s’attendre, là, tous ses actes dépendent pratiquement de La Dette et de ces contrats. Même s’il fonce dans ses missions, dans ses actes, je ne le trouve absolument pas tête brûlée. Il prend des risques, certes, mais les éléments extérieurs et surtout les personnages lui en font voir de toutes les couleurs, le mettent au pied du mur, le testent pour voir s’il est fiable, si on peut lui faire confiance.

Sans l’air d’y toucher, son père et son grand-père l’aident. Ils acceptent sans discuter les décisions prises par Dom, ses envies. Ils savent que c’est pour son bien et qu’il doit accomplir ses missions afin qu’on ne lui ôte pas la livre de chair.

Même si les tomes sont distincts les uns des autres, les histoires sont toutes liées et je pense qu’il faut tous les lire pour bien saisir ce qui se passe, même si un bref rappel est effectué au début. En effet, Dom est toujours harcelé par SMS avec des messages très inquiétants, concernant sa vie, en latin.

Phillip Gwynne instaure, sans souci, la tension au fil des pages. Chaque situation rencontre ces éléments de tension, assez différentes. Mais les éléments principaux du roman sont l’océan et également la tempête. Même, si à chaque fois, Phillip Gwynne nous fait voyager, je trouve que dans ce roman, c’est encore plus flagrant car les paysages, même sous les éléments déchaînés, sont absolument magnifiques sous sa plume.

Comme je le disais déjà auparavant, je vais quitter avec grand regret les aventures de Dom. Mais dans le dernier et sixième tome, il aura pas mal de choses à régler concernant le passé de sa famille, sa relation avec Imogen qui n’est vraiment pas au beau fixe.

Bravo encore une fois Mr Phillip Gwynne. Une série jeunesse qui ne connaît absolument aucun temps mort et les tomes sont aussi bien les uns que les autres.

Merci aux Editions Casterman pour leur confiance.

Rush Eaux Troubles Tome 5 de Phillip Gwynne

date de sortie : 6 mai 2015

Editeur : Casterman

ISBN : 978-2-203-09108-5

Nb de pages : 304