L’étranger dans la maison de Shari Lapena

L'étranger dans la maison de Shari Lapena

L’étranger dans la maison de Shari Lapena

Résumé L’étranger dans la maison de Shari Lapena

Tom Krupp rentre chez lui. Mais il trouve la maison ouverte sans sa femme à l’intérieur. Cela le surprend surtout qu’elle a tout laissé. Il commence à paniquer.

Une femme roule à vive allure, pour fuir quelque chose.

Avis L’étranger dans la maison de Shari Lapena

Pour moi, cela a été une histoire qui commence mal. En effet, le début m’a immédiatement fait penser à un livre lu il y a quelques années. Un mari rentre chez lui, cherche sa femme. Il apprend plus tard qu’elle a eu un accident de voiture. Ensuite, j’ai lu le premier roman de l’auteur. Au fil des premières pages, je me suis dit, encore une histoire de voisinage où il sera facile de démêler le vrai du faux. Les apparences sont trompeuses. Et cela a été le cas ici. Quel talent ! Car même si nous avons une histoire de voisinage, l’auteur a su m’embarquer dans son histoire et ce jusqu’à la fin car je n’ai absolument pas lâché ce roman, lu très rapidement, en trois jours, tellement je souhaitais connaître le dénouement.

Nous avons un couple marié depuis deux ans, Tom Krupp et sa femme Karen. Ils vivent dans une banlieue résidentielle et ont tout pour être heureux. L’accident de voiture de Karen va provoquer de nombreux questionnements. Que faisait-elle dans ce quartier mal famé ? Pourquoi conduisait-elle aussi vite ? Avec un choc à la tête, elle a perdu la mémoire immédiate. Cela peut revenir mais il faut attendre. Elle sera vite questionnée par la police car elle risque tout de même cher même si personne n’a été blessé. Malgré son amour pour sa femme, Tom a des soupçons, des doutes sur ce qui s’est réellement passé ce soir-là. Et lui, est-il blanc comme neige ? Un élément important, près des lieux de l’accident, va entraîner une enquête de police plus poussée. Qui est coupable dans cette histoire ?

Tom et sa femme sont terrifiés par ce qui se passe. Au fil de l’histoire, Tom va découvrir le passé de sa femme qui ne s’est jamais confié. D’ailleurs, lui non plus. Ils ont aboli leur passé car cela ne concernait pas leur couple. Tom va se rendre compte que sa femme Karen est tout de même forte malgré tout ce qui lui arrive. Ils vont se protéger l’un et l’autre face à la police, face à cette voisine, Brigid qui n’arrête pas de les épier. Elle est la meilleure amie de Karen. Tom, quant à lui, reste éloigné de Brigid.

Le lien est vite fait entre le prologue, l’accident et le cadavre. Shari Lapena dissèque les caractères des uns et des autres, leurs angoisses, leurs faiblesses, la suspicion qui s’installe. Car que cache Karen ? De quoi a-t-elle peur ? Est-elle réellement amnésique ? En tous les cas, la police et même son avocat ont des doutes. Le lecteur arrive même à douter du mari. Moins de Brigid, même si cette femme, en mal d’enfant, est instable et espionne continuellement ses voisins. Karen a peur, est terrifiée car elle ne se rappelle pas. Et on arrive à comprendre pourquoi lorsque l’on arrive à la fin du livre. De belles histoires de manipulation des uns et des autres. Une personne peut arriver à ses fins à moins qu’un élément ne se mette en travers de son chemin pour tout chambouler. En tous les cas, le couple n’est pas au bout de ses peines.

Personnellement, je n’a jamais su, jusqu’à la fin ce qui allait réellement se passer. Je n’ai pas pris fait et cause pour aucun des personnages, malgré les histoires des uns et des autres.

Je remercie les Editions Presses de la Cité pour l’envoi de ce deuxième roman.

L’étranger dans la maison de Shari Lapena

Date de sortie : 17 janvier 2019

Editeur : Presses de la Cité

Nombre de pages : 304

ISBN : 978-2-258-137666-0

Le couple d’à côté de Shari Lapena

Le couple d'à côté de Shari Lapena

Le couple d’à côté de Shari Lapena

Avis Le couple d’à côté de Shari Lapena

C’est l’histoire d’un couple, invité à dîner dans la maison mitoyenne, qui laisse son bébé de six mois, seul. A leur retour, le bébé a disparu. C’est la panique, la douleur pour cet homme et cette femme. La police est appelée sur les lieux. Très vite, les soupçons se portent sur cet homme et cette femme. Elle est issue d’une famille riche. Elle possède des relations compliquées avec sa mère et son beau-père. Mais dès qu’elle a un problème, elle les appelle et peut compter sur eux. Des parents qui s’immiscent dans sa vie de couple. Ils n’ont pas accepté son union avec Marco.

Difficile d’écrire une chronique sur ce roman sans trop en dévoiler. Anne et Marco adorent leur fille, mais ils se sont éloignés l’un de l’autre. Auparavant, femme active, elle est atteinte de dépression post-partum. Elle se sent laide, a du mal avec son bébé. Cora est peut-être le seul lien qu’elle ait avec son mari. Elle n’imagine pas qu’il puisse faire du mal à leur fille. Pourtant, elle a des reproches à lui faire. Mais cela se passera entre eux, pas devant la police. Il semblerait que tout est fait dans ce roman pour que ce soit elle qui soit accusée, à cause de sa dépression. De plus, elle a des phases d’oubli. Elle se sent responsable de la disparition car elle a laissé sa fille toute seule. Elle culpabilise énormément. Anne n’est pas un personnage qui m’a forcément plus. Elle est une femme naïve. Outre sa dépression, elle a d’autres soucis psychiatriques.

Marco est un bel homme. Il a flirté avec sa voisine lors du dîner et provoqué la colère de sa femme. Cette dernière et sa fille sont tout pour lui. Mais il dépend de l’argent de ses beaux parents, qui ont injecté des fonds dans son entreprise. Jusqu’où est-il prêt à aller pour donner une belle vie à sa femme et sa fille ?

Quand une rencontre et ensuite une mauvaise idée vont révéler des secrets de famille, quelque chose qui était latent depuis de nombreuses années.

Ce roman se laisse lire. Mais l’auteur n’a pas fait preuve d’imagination, quant à l’histoire, les dialogues. Comme un sentiment de déjà lu, tout était prévisible. Même certains échanges me laissent un goût de téléphoné. Le roman n’est pas bâclé, loin de là. Toutefois, il ne remporte pas mon adhésion. En tant que lectrice, je ne suis pas arrivée à prendre fait et cause pour un des personnages. A un moment donné, j’ai pensé que la mère pouvait être en cause dans la disparition. L’auteur parsème son roman de quelques indices, mais je n’ai pas ressenti la tension monter, à aucun moment. Peut-être parce que le sujet a déjà été traité. On le sait que la cupidité et l’argent mènent à tout. Il aurait été bienvenu que le sujet autour d’Anne et de la mort de son vrai père soit beaucoup plus approfondi avec une dimension plus psychologique. Cela aurait permis de la connaître encore mieux, de voir son évolution au fil des années, ses problèmes de santé. Même l’objet de ce roman, à savoir la disparition de l’enfant et son dénouement est un peu passé à la trappe. Est-elle morte ? Est-elle vivante ? Cela ne prend que quelques lignes à l’auteur. C’est bien dommage.

Même si ma critique n’est pas forcément bonne, je remercie les Editions Presses de la Cité pour leur envoi.

Résumé Le couple d’à côté de Shari Lapena

Anne et Marco sont invités à dîner chez leurs voisins les plus proches.

Anne se sent laide face à cette femme qui flirte ouvertement avec son mari. Outre les reproches qu’elle se fait, il lui tarde de rentrer. Mais ça dure un peu trop à son goût.

La surprise sera de taille à leur retour au domicile.

Le couple d’à côté de Shari Lapena

Date de sortie : 21 septembre 2017

Nb pages : 331

Editeur : Presses de la Cité

ISBN : 978-2-258-13765-3