La peau du monstre de Stella Tanagra

La peau du monstre de Stella Tanagra - Is Edition

La peau du monstre de Stella Tanagra – Is Edition

La peau du monstre de Stella Tanagra, présentation de l’éditeur

Et si nous franchissions la frontière qui à la fois nous lie et nous sépare du monstre ?

Au fil de ce recueil, l’auteur dissèque les différentes peaux du monstre, de transfigurations en métamorphoses, lui rendant tantôt son humanité ou sa bestialité, révélant aussi bien sa suprématie que ses bassesses.

Quelle que soit sa forme, la monstruosité de l’Homme se donne en représentation là où vous ne la soupçonneriez peut-être pas… C’est ce que vous découvrirez dans ce livre hors normes.

Avis La peau du monstre de Stella Tanagra

Stella Tanagra dans l’introduction a détaillé ce monstre que l’on peut connaître par la science, la littérature. Ce sont des monstres qui peuvent connus et qui ont été catalogués de cette façon. Ils ne sont pas forcément laids mais les mots sont tenaces et restent, tout comme certaines actions. Elle s’attaque donc au mythe du monstre dans ce recueil de nouvelles ou de contes (un conte finit-il toujours bien ?) contemporains.

Dans ce recueil de nouvelles, Stella Tanagra change un peu de registre, mais certaines fois l’érotisme n’est pas très loin. Elle étudie le monstre, monstre humain, qui peut prendre diverses formes, enfant, adulte, animal, dans des situations qui peuvent être inédites avec un ton mordant qui peut déstabiliser un lecteur. Le recueil est court et les nouvelles forcément. L’auteur doit aller à l’essentiel tout en expliquant une situation, un personnage et faire passer son message. Le but est réellement atteint avec Stella Tanagra. Et cela m’a rappelé une autre lecture de Stella Tanagra que j’avais également critiqué. Les mots écrits pour Sexe Primé sont pratiquement les mêmes que pour La peau d’un monstre. Dans La peau du monstre, elle m’a entraîné dans ses mots, dans ses descriptions, très détaillées, réalistes et rythmées, et surtout je ne m’attendais jamais à cette chute, qui des fois m’a fait sourire ou encore qui m’a bouleversé, car Stella Tanagra m’a bien eu. Elle est une formidable conteuse. Elle a un talent indéniable. Elle sait raconter ses histoires, le lecteur met des images sur ses mots. Elle nous fait imaginer des choses qui se révèlent autres. Certaines scènes sont difficiles car un monstre revêt différentes formes, comme un embryon atteint de maladie, et celle qui subit est vraiment à l’agonie. Stella Tanagra s’adapte à tous ses personnages et bien entendu son lecteur.

Je remercie Stella Tanagra de m’avoir contacté sur FB pour me proposer l’envoi de ce recueil qui est arrivé, bien emballé, pendant la période de confinement.

La peau du monstre de Stella Tanagra

Date de sortie : mars 2020

Editeur : IS Edition

Nombre de pages : 138

ISBN : 978-2-36845-283-7