Punir d’aimer d’Octavie Delvaux

Punir d'aimer d'Octavie Delvaux

Punir d’aimer d’Octavie Delvaux – Editions La Musardine

Présentation de l’éditeur Punir d’aimer d’Octavie Delvaux

Vingt-deux histoires érotiques de la virtuose Octavie Delvaux, qui font la part belle aux jeux BDSM et à la transgression.

Ce qui caractérise les nouvelles d’Octavie Delvaux, c’est leur mécanique implacable, associée à la variété des situations. Quand son imagination se met en marche, il en résulte des histoires aussi débridées que surprenantes. Sa plume est tour à tour cynique lorsque la narratrice se fait dominatrice, tendre lorsqu’elle évoque le passé de personnages chers à son cœur, enflammée lorsqu’elle traduit la passion et les coups de foudre sexuels.

Dans ce recueil, le lecteur voyagera dans le temps et l’espace, il croisera une dominatrice en attente de ses « cadeaux de noël », un vampire soumis, un robot sexuel, des vagabonds en route pour le grand Ouest américain, une comtesse rattrapée par ses frustrations sexuelles et bien d’autres personnages hauts en couleurs…

Novelliste confirmée, Octavie Delvaux déploie ici toute l’étendue de son talent, et livre vingt-deux textes uniques en leur genre, où l’insolence du ton, la perversité des situations et le style ciselé entrent en parfaite harmonie avec l’originalité des thèmes abordés.

Octavie Delvaux est l’une des figures majeures de la littérature érotique contemporaine. La parution de son premier roman, Sex in the kitchen, une comédie romantique débridée, l’a révélée au grand public en 2013. Elle est également l’auteure de Osez dresser votre mari,Osez 50 scénarios SM et d’un recueil de nouvelles, À cœur pervers. Depuis 2017, elle dirige la collection « Point G. », consacrée à la littérature érotique féminine.

Avis Punir d’aimer d’Octavie Delvaux

Voici les dernières nouvelles d’Octavie Delvaux. Je tiens à m’excuser de les lire si en retard par rapport à l’envoi de l’éditeur, que je remercie. Mais quel bonheur de lire ces nouvelles.

Voici mes préférées, sans ordre précis, sauf celui de la lecture. Je ne veux pas dire que les autres sont bonnes à jeter, loin de là.

  • Thirst, qui est une histoire vécue par Octavie Delvaux ;
  • Don Juan ;
  • Blue Velvet ;
  • Voyage en avion ;
  • Esprit de Noël ;
  • Ca chauffe en cuisine ;
  • La fille du tailleur et les 3 mendiants ;
  • Activités de plein air ;
  • Le chien ;
  • Souffre douleur.

Octavie Delvaux met en scène divers personnages. Ses héros peuvent être masculins, féminins, animaux, vivre de nos jours, avoir expérimenté il y a quelques années ou remonter beaucoup plus loin à la Cour de Versailles. Avec son réel talent de conteuse, les nouvelles sont courtes mais amplement suffisantes. Elle va à l’essentiel tout en s’attardant, avec succès et talent, sur des paysages, grandeur nature et réellement représentatifs, des tranches de vie quotidienne et ce qui peut se passer dans des appartements, lors de rencontres fortuites.

Ce sont des doutes, des angoisses, des désirs, des rêves érotiques qui se réalisent ou pas. Nous avons également cette société bridée, prête à la délation et ce pour n’importe quel sujet. Alors, quand ça touche au sexe, n’en parlons pas. Elle extrapole, je pense, avec succès, sur ce monde virtuel avec des personnes, qui ressemblent parfaitement à des personnes de chair et de sang, dont les relations seront tarifées et qui sauront se plier aux désirs de tout un chacun. Pas de violences sexuelles dans ces nouvelles, juste le consentement entre un homme et une femme, deux femmes… Ce sont aussi des problèmes de couples, des ruptures, des rencontres qui ne dureront que le temps d’une relation.

Dans ces nouvelles, une belle part est donnée aux relations BDSM avec des femmes dominantes qui ont les hommes à leurs pieds. Ce sont des Maîtresses, elles leur font faire ce que bon leur semble. Mais attention, elles doivent toujours être au top et ne jamais montrer la moindre faiblesse sous peine de perdre la suprématie.

Punir d’aimer d’Octavie Delvaux

Date de sortie : 14 février 2019

Editeur : La Musardine

Nombre de pages : 364

ISBN :  978-2-36490-518-4