Les points de fuite de Frédérique Molay

Les points de fuite de Frédérique Molay - Editions Amazon Publishing

Les points de fuite de Frédérique Molay

Résumé Les points de fuite de Frédérique Molay

Exposition, quelques mots sont prononcés.

Auparavant, une mère et son fils sont dans un musée. La maman s’aperçoit que son enfant a disparu. Très vite, la police est sur les lieux.

Avis Les points de fuite de Frédérique Molay

Lorsqu’un drame affecte un être humain, comment réagit-il ? Soit il arrive à se faire aider et il peut rebondir pour tenter de vivre sa vie, tout en n’ayant jamais oublié le drame. Soit, sans aide, il plonge tant et plus et commettra un acte qui auraun effet boule de neige. D’un côté, il y a cet artiste, ce sculpteur, Sam, qui a croisé le regard de ce garçon de 9 ans, Tom. De l’autre, il y a cet homme, dont on ne connaîtra l’identité qu’à la fin, qui a kidnappé Tom dans un musée et va lui faire visiter New-York. Entre les trois, il y a d’autres personnages qui vont se greffer, notamment les parents et surtout les forces de police.

Lors d’une sortie au musée avec sa mère, Tom est enlevé. Les forces de police de New-York sont très vite sur le coup et vont traquer, tant et plus, ce kidnappeur, qui a toujours quelques minutes d’avance sur eux et qui bénéficient de circonstances qui lui permettent toujours de fuir. Ce kidnappeur a décidé de faire visiter New-York à ce garçon qu’il prend pour son fils, enlevé par son ex-femme.

La trame de ce roman est New-York et le 11 septembre qui a anéanti de nombreux américains, qui ont perdu leurs proches. Et surtout ce stress post-traumatique vécu par des milliers de personnes. Visite de New-York et de ses nombreux quartiers. Un souvenir du 11 septembre qui reste indélébile. Une seule explosion et c’est le chaos, la terreur, des souvenirs innombrables pour tous et toutes. Mais les New-Yorkais continuent à vivre, malgré tout dans cette mégalopole qui ne dort jamais. Une mégalopole qui permet des annonces sur écran géant afin qu’elles restent ancrées dans les esprits. C’est ce que fera la police, en actionnant le plan Amber et en demandant au premier service de téléphonie d’envoyer des SMS à tous ses abonnés en rappelant l’enlèvement de cet enfant. Tous les téléphones sonnent en même temps.

Course poursuite, course contre la montre, car Tom doit être retrouvé dans les 24 heures. Les heures qui passent sont d’autant d’heures où le petit garçon peut mourir. Tous et toutes sont concernés. Le moindre regard échangé avec lui peut lancer la police aux trousses du kidnappeur. Un bel élan de solidarité mais comme pour tout de voyeurisme. La nature humaine dans toute sa splendeur, toujours connectée et dont certains peuvent profiter.

Et ce petit garçon qui suit cet homme car il ne peut pas faire autrement. Car le couperet risque de très vite tomber.  Un petit garçon qui pense très fort à sa mère, qui obéit à cet homme, il ne peut pas faire autrement. Mais un petit garçon dégourdi qui prend toutefois quelques risques pour être retrouvé, sauvé. Pourtant, il va perdre espoir, il préférera mourir car il va se rendre compte qu’un mot n’a pas l’importance qu’il a et qu’il est même mensonger.

Une belle équipe de policiers également, des hommes, des femmes qui oeuvrent pour la sécurité de tous. Des hommes, des femmes qui peuvent éprouver des sentiments, qui sont des êtres humains, qui font leur métier, qui sont pressés par le temps. Et quand il y en a un qui tombe, sous le feu de l’ennemi, c’est difficile à vivre.

Et puis il y a ce personnage. Je me suis trompée du tout au tout sur lui. On ne saura la vérité que vers la fin. Je m’étais imaginée un personnage beaucoup plus âgé. En tous les cas, c’est un malfrat mais surtout pas touche aux plus faibles, les femmes et les enfants.

J’ai passé un super moment en lisant ce roman. Il est très bien construit, prenant car on souhaite savoir si ce petit garçon va s’en sortir et comment, si ceux qui oeuvrent pour lui vont y arriver. Pas de note maximale toutefois car ce n’est pas un réel coup de coeur.

Je remercie Netgalley et les Editions Amazon Publishing

Les points de fuite de Frédérique Molay

Date de sortie : 1er octobre 2019

Editeur : Amazon Publishing

Nombre de pages : 271

ISBN : 9782919809042

Traquée de Melinda Leigh

Traquée de Melinda Leigh - Editions Amazon Publishing

Traquée de Melinda Leigh – Editions Amazon Publishing

Résumé Traquée de Melinda Leigh

Beth est terrorisée par Richard. Un paquet arrive, elle ne sait pas comment faire. Doit-elle le lui remettre ? Elle prend son courage à deux mains. Mais elle est très vite agressée et ne s’en sort qu’en le blessant sévèrement.

Dix mois plus tard, Beth arrive dans un endroit où elle doit occuper un poste d’intendante. Mais il y a un corbillard devant la maison. Elle tente quand même.

Avis Traquée de Melinda Leigh

Quand une jeune femme, mère de deux enfants, fuit un mari violent et se cache car elle est terrorisée, elle se réfugie dans un endroit, car elle a un emploi à la clé. Mais rien ne se passe comme prévu. Beth pensait devenir intendante dans une grande maison où son mari ne pourrait pas la retrouver. Mais quand elle arrive, le propriétaire est mort et elle se trouve face à ses trois neveux, dont Jack, flic mis sur la touche car blessé. Les trois hommes ont beaucoup bu, en l’honneur de leur oncle. Prête à partir, Jack demande à Beth de rester, du moins jusqu’au lendemain. Heureusement qu’il y a le chien, chien policier qui n’en fait qu’à sa tête, pour dérider les enfants.

Beth devra prendre une décision. Rester dans cette maison sans être toujours sur le qui vive. L’attirance entre elle et Jack est très forte. Ce dernier sait qu’elle cache quelque chose. Mais quoi, il souhaite percer son secret car il sait qu’il doit la protéger. En plus, les enfants sont apeurés, ils ont peur des hommes, notamment la petite fille. Il faudra énormément de patience à Jack pour gagner leur confiance et surtout des évènements qui montrent que Beth est toujours en danger.

Quand un politique, promis à un bel avenir, issu d’une grande famille a quelque chose à cacher. Il ne veut pas que son secret, découvert par sa femme, soit découvert. Richard est un monstre. Le roman le démontre bien. Mais gagnera-t-il, même avec l’immense fortune de sa famille, qui utilise son argent pour éliminer les plus gênant ? Quand une famille proche se serre les coudes, c’est le cas de Jack et de ses deux cousins. L’un est médecin et l’autre installe des systèmes de sécurité. Les trois hommes arriveront à savoir ce qui est arrivé, réellement à Beth. Cette dernière, même si elle ne veut pas baisser sa garde, ne veut pas rendre malheureux Jack et surtout le mettre en danger, saura, à un moment donné, qu’elle ne peut pas faire autrement, qu’elle ne peut pas s’en sortir seule. Et puis, pour Jack, hériter de cette grande maison, c’est prendre conscience que son passé est bien là et qu’il ne demande qu’à resurgir avec ceux qui reste et avec qui il a passé du bon temps.

Roman extrêmement prenant, pas tellement nouveau au niveau du sujet, de la trame, mais franchement j’ai passé un très bon moment avec cette lecture, lue en avant-première. Il faut dire qu’après quelques romans assez difficiles à lire, il me fallait un bon divertissement, polar qui mêle histoire d’amour, ce qui est souvent le cas. L’auteur s’est attaché à bien décrire les personnages, leurs psychologies, surtout pour ce politicien, ce tueur en série et surtout les affres par lesquels passe Beth, une femme qui a vécu des années noires, heureuses et qui avait pensé avoir trouvé l’amour avec son mari politicien. C’est une femme qui fera tout pour ses enfants, pour qu’ils ne lui soient pas enlevés. Facile de faire en sorte d’enfermer une femme, de payer des médecins, de démontrer qu’elle est un danger pour elle-même et ses enfants. Rien n’a été bâclé dans ce roman dense. Tout s’enchaîne parfaitement. Même au péril de sa vie quand elle est agressée, Beth possède les ressources pour se défendre. Même si on manque de confiance en soi à cause de sombres évènements, qu’il est bon de retrouver l’amour, de retrouver de la tendresse pour quelqu’un, de se sentir femme à nouveau et désirée. Et puis détail non négligeable, un tueur en série rode.

J’ai pris fait et cause pour le couple formé par Jack et Beth et surtout pour cette jeune femme qui sait ce qu’elle fuit mais qui ne sait pas comment cela va finir. Les violences physiques sont dures, mais les violences psychologiques sont encore plus insidieuses, surtout en présence d’enfants qui voient ce qui se passe et qui comprennent plus ou moins. Un bel endroit que cette propriété et on le sait, les chevaux, les chiens pansent beaucoup de plaies.

Je remercie Netgalley et les Editions Amazon Publishing.

Traquée de Melinda Leigh

Date de sortie : 10 décembre 2019

Editeur : Amazon Publishing

Nombre de pages : 353

ISBN : 9781503953635

Sous un ciel écarlate de Mark Sullivan

Sous un ciel écarlate de Mark Sullivan - Editions Amazon Publishing

Sous un ciel écarlate de Mark Sullivan – Editions Amazon Publishin,

Sous un ciel écarlate de Mark Sullivan, Présentation de l’éditeur

En 1943, Pino Lella est un jeune Italien comme les autres : il aime la musique, les filles, et ne veut pas entendre parler de la guerre ni des nazis. Mais le temps de l’innocence prend fin lorsque l’appartement familial est détruit par un raid des Alliés sur Milan. Pino entre alors dans la clandestinité en rejoignant un réseau qui aide les Juifs à passer en Suisse. Il y rencontre Anna, jolie veuve de six ans son aînée, dont il tombe follement amoureux.

Mais les parents de Pino l’obligent bientôt à s’enrôler dans l’armée allemande, pensant le mettre ainsi à l’abri. Blessé, il devient à dix-huit ans le chauffeur du bras droit d’Hitler en Italie puis, rapidement, espion pour les Alliés. Dès lors, Pino ne cesse de se révolter face aux horreurs de la guerre et de courir tous les dangers pour l’amour d’Anna.

Basé sur l’histoire véridique d’un héros oublié, ce roman est une ode au courage et à la résilience.

Avis Sous un ciel écarlate de Mark Sullivan

Un véritable coup de coeur pour cette histoire vraie racontée par l’auteur. Une histoire vraie qui se passe pendant la Seconde Guerre Mondiale, mais du côté italien. Première fois pour moi d’avoir ce type de lecture. Je connais le côte allemand, le côté français, le côté américain mais le grand oublié a été l’Italie de Mussolini et tous ceux qui ont oeuvré contre ce fasciste et Hitler. Et c’est le cas ici. C’est une très belle histoire, une histoire extrêmement émouvante de ce jeune homme de même pas 18 ans au moment où sont racontés les faits. Cette histoire est dure car Pino a tout vu, tout entendu, que ce soit du côté allemand, du côté de la Résistance, du côté des fascistes. Et lors de la libération de Milan, de l’Italie, tout n’était pas encore fini.

Je ne vais pas raconter l’histoire de Pino. Découvrez-là. Mais je peux vous dire, qu’à la lecture, c’est un véritable héros. Il a bravé de nombreux dangers, il n’a pas toujours été compris mais il ne pouvait rien dire. Il a même été rejeté. En quelques mois, il a énormément grandi, il a trouvé sa voie, il a rencontré divers personnages, souvent connus en ce temps-là. Malgré la peur, il a oeuvré de son côté sans perdre de vue ses objectifs. Quand la vie ne tient qu’à un fil, c’est souvent le cas en temps de guerre et surtout pour celle-là. Quand on voit l’indicible et que l’on ne comprend pas tout car les horreurs de l’Allemagne n’ont été révélées qu’à la libération. Mais on s’interroge sur tous ces hommes esclaves qui devaient travailler, si l’on peut dire, pour les Allemands.

Une histoire politique également car les enjeux, les négociations sont expliquées. Hitler, Mussolini, l’Eglise, les entreprises. Une histoire qui raconte les bombardements, la main mise de l’Allemagne sur l’Italie, comment ils se sont servis et ont affamé les Italiens qui n’avaient plus rien pour vivre. Alors oui, l’horreur était là, bien là mais elle est contrebalancée par les nombreux paysages magnifiques de l’Italie, les paysages où la nature reprend, très souvent, ses droits. Une très belle leçon de courage qui m’interpelle en ces temps troublés où l’Italie est passée à l’Extrême Droite, il y a peu. Comme quoi, le passé, on n’en tient pas souvent compte.

L’auteur a eu vent de cette histoire, à un moment où cela n’allait pas bien pour lui. Cela lui a demandé du temps, des enquêtes, des échanges en face à face avec Pino. Je pense qu’il a su rendre, par ses mots clairs, concis, précis toute l’horreur de cette Seconde Guerre Mondiale. J’ai mis énormément de temps à lire ce document vu la vie personnelle agitée que j’ai en ce moment avec deux chats et l’impossibilité de lire le matin dans les transports en commun, alors je ne raconte pas le soir. Un conseil, pour que l’histoire de Pino ne reste pas lettre morte, essayez de lire ce livre à sa sortie. J’en suis sortie grandie et toujours plus avide de connaissances et surtout de rencontres de véritables héros. Cette période de l’histoire a toujours été une de mes favorites, que ce soit au lycée ou dans ma vie personnelle. Car je n’oublie, en aucun cas, tous ces morts, cette violence, cette barbarie d’hommes, de femmes initiée par un seul homme qui a oeuvré pour détruire des peuples. Mais d’un autre côté, il y a tous ceux qui ont oeuvré dans l’ombre pour libérer le monde.

Je remercie Netgalley et les Editions Amazon Publishing.

Sous un ciel écarlate de Mark Sullivan

Date de sortie : 15 octobre 2019

Editeur : Amazon Publishing

Nombre de pages : 559

ISBN : 9782919807239

Le droit et la morale de Marcia Clark

Le droit et la morale de Marcia Clark

Le droit et la morale de Marcia Clark

Résumé Le droit et la morale de Marcia Clark

Paula n’arrête pas de vomir. Elle devait passer le week-end avec son mari. Les enfants sont seuls à la maison, endormis. Ils décident de rentrer. Le temps qu’elle aille aux toilettes, son mari découvre leur fils mort. Il est ensuite assassiné. Lorsque sa femme arrive dans la chambre, elle est agressée. Seule reste Cassie qui voit sa famille morte.

Avis Le droit et la morale de Marcia Clark

C’est l’histoire d’une avocate Sam qui doit faire face à plusieurs affaires, dont celle de cette jeune fille Cassie, accusée du meurtre de son frère et de ses parents adoptifs. Samantha ne va pas prendre fait et cause pour Cassie, même si elle doit la défendre. Son cas l’intéresse énormément car Cassie accuse les hommes de la famille de l’avoir violentée. C’est ce qui est arrivée à Sam durant son enfance. Mais en tant qu’avocate, même si elle doit défendre ses clients, elle ne les croit pas forcément.

Une histoire intéressante, des personnages sympathiques, mais qu’est-ce que cela a été long à lire. Je ne sais pas si c’est le fait de la liseuse, mais j’ai passé des jours et des jours à tourner quelques pages de ce roman. Est-ce qu’il y a des longueurs, vraisemblablement ? Est-ce que le rythme est haletant ? Pas du tout. C’est l’enquête d’une avocate qui a pas mal de choses à cacher, qui ne dit pas tout, notamment à son père qu’elle a retrouvé et défendu dans l’affaire précédente.

Sam arrivera à démêler le faux pour savoir le vrai, aiguillonnera les enquêteurs sur des pistes qu’elle trouve et ce pour libérer sa cliente. Sam joue avec la justice, avec le droit, la morale. Elle peut défendre des personnes mais agir de son côté. Elle fait sa justice elle-même. Même si les personnages sont assez sympathiques mais n’ont pas provoqué un réel engouement.

Se pose également la question de la pédophilie qui est tout de même un des sujets de ce roman. Pédophilie subie par Sam mais aussi pédophilie que l’on peut retrouver dans des livres, des témoignages. Il est également facile d’accuser quelqu’un. Mais y a-t-il de la fumée sans feu quand un personnage manipule les uns et les autres ? J’ai toujours un doute quand on m’annonce des manipulations de jeunes envers des adultes. Oui, ils peuvent mentir. Oui, chacun a son propre caractère, dès le départ. Mais je trouve tout de même cela un peu gros, même si c’est pour un roman. Je me leurre très certainement.

Ce roman ne me laissera pas un souvenir impérissable. Je remercie toutefois Negalley et les Editions Amazon Publishing pour cette lecture.

Le droit et la morale de Marcia Clark

Date de sortie : 18 juin 2019

Editeur : Amazon Publishing

Nombre de pages : 550

ISBN : 9782919807253

Sur le fil du coeur de Théo Lemattre

 

Sur le fil du coeur de Théo Lemattre - Editions Amazon Publishing

Sur le fil du coeur de Théo Lemattre – Editions Amazon Publishing

Résumé Sur le fil du coeur de Théo Lemattre

Quatre meilleures amies sont dans un bar. Elles vont fêter la reprise des cours. Elles sont trois à continuer leurs études et l’une travaille déjà. Le lendemain, l’une manque à l’appel, c’est Tamalou. Malgré les nombreux SMS de Constance, celle-ci ne répond pas. Quant à Mélanie, elle a retrouvé une ancienne amie et passe beaucoup de temps avec elle, au désespoir de Constance qui se retrouve seule. De plus, elle apprend que Tamalou est partie en Australie continuer ses études. Et le stage qu’elles devaient faire ensemble ?

Avis Sur le fil du coeur de Théo Lemattre

Ils sont jeunes, ils sont en Master 1 de psychologie et doivent travailler ensemble. Après quelques péripéties, c’est leur dernier recours. Mais voilà, ils ne s’entendent pas et c’est un peu la guerre entre eux. Que va donner ce stage en entreprise pour Weaver et Constance ? Un début qui a eu énormément de mal à se mettre en place pour ma part. Par le ton employé dans le livre. Il faut chercher entre les lignes pour trouver matière à réflexion. C’est ce que j’ai fait et les messages de l’auteur sont passés. Mais j’ai franchement trouvé lourd cet humour auquel je n’ai pas adhéré. Cela m’est déjà arrivé sur un autre roman et c’est pareil avec celui-ci. Si les deux personnages ont, au départ, des comportements de gamins, cela se ressent dans les mots du texte. Ensuite, il y a une évolution car ils deviennent adultes. Ce n’est pas plus mal et c’est ce qui sauve un tant soit peu le roman. Est-ce une histoire d’amour qui va bien tourner, car c’est un des thèmes du livre ? Quand on ne se comprend pas, que l’on traîne un passé qui ne permet pas d’avoir confiance en soi, quand les premiers instants d’une rencontre tournent presque au cauchemar, quand on essaie de se cacher derrière une façade, difficile de faire évoluer une situation, une relation. Mais apprendre à côtoyer quelqu’un permet de changer d’opinion mais cela ne permet, pas toujours, d’avouer des sentiments qui sont en train de naître. Les deux personnages principaux ne sont pas désagréables. Ce sont eux qui racontent l’histoire de cette rencontre, à la troisième personne, de son évolution et de ce qu’elle peut amener, ce qu’ils ressentent. Pourtant ils étaient bien mal partis.

L’auteur aborde donc le thème de la souffrance qui se cache derrière une façade, de la façon dont sont appréhendées les relations avec les autres. Quand on fait des études, cela peut ne pas porter à conséquence mais dans le milieu du travail, on est obligé de composer avec des collègues avec qui on ne s’entend pas forcément. Mais l’entreprise doit avancer et chacun doit mettre de côté ses différents. L’auteur aborde le thème des rêves, des rêves d’enfants qui ne se réalisent pas forcément à cause de la vie. Mais ces rêves peuvent évoluer, tout comme l’être humain. Il faut une sacrée dose de courage pour dire stop, pour changer de profession, pour se retrouver pour être enfin soi. Même une relation, qui débute mal, peut évoluer, en s’intéressant à l’autre, en le questionnant, en échangeant. Avec ce ton humoristique, qui a du mal à passer avec moi, l’auteur donne donc des conseils à ses lecteurs. Le thème de l’amitié est également abordé. L’amitié qui s’arrête à la fin du lycée, l’amitié nouée pendant les études universitaires mais qui peut très vite s’arrêter également par de nouvelles rencontres, l’amour mais aussi la carrière professionnelle.

Quand je sors de ma zone de confort, soit  les polars et thrillers, je souhaite passer un bon moment, un moment d’évasion, rire ou sourire selon les situations. Je ne garderai pas un souvenir impérissable de ce roman car ce roman n’a pas été un moment de détente pour moi, même si je l’ai lu en entier.

Je remercie Netgalley et Amazon Publishing pour cette avant-première.

Sur le fil du coeur de Théo Lemattre

Date de sortie : 30 juillet 2019

Editeur : Amazon Publishing

Nombre de pages : 271

ISBN : 9782919805488

Le portrait brisé Une enquête à la Belle-Epoque tome 2 d’Alice Quinn

Le portrait brisé Une enquête à la Belle-Epoque tome 2 d'Alice Quinn - Editions Amazon Publishing

Le portrait brisé Une enquête à la Belle-Epoque tome 2 d’Alice Quinn – Editions Amazon Publishing

Résumé Le portrait brisé Une enquête à la Belle-Epoque tome 2 d’Alice Quinn

Lola et Miss Fletcher sont heureuses. Elles se rendent à la gare accueillir leur ami Guy de Maupassant.

Dans ce lieu, elles assistent à une dispute entre un banquier, très en vue, à Cannes et un homme qui a tout perdu à cause de lui.

Avis Le portrait brisé Une enquête à la Belle-Epoque tome 2 d’Alice Quinn

Quel bonheur de retrouver Lola, Miss Fletcher, Maupassant, Rosalie, Anna ! Un véritable régal avec la plume de plus en plus aguerrie d’Alice Quinn qui nous emmène dans le Cannes de la fin du XIXème siècle. Un Cannes que l’on peut découvrir. Une enquête, certes, à laquelle sont mêlés les héros de l’histoire, mais une véritable dimension historique. Si dans l’opus précédent, il était question du sort des orphelins dans la région cannoise, ce deuxième tome nous entraîne au niveau spéculation bancaire et faillites personnelles et professionnelles de nombre de personnes. Il faut croire que les gens n’apprennent pas des erreurs de leurs aînés. Quand il y a de l’argent à faire, ce sont les plus forts qui gagnent et ils sont peu nombreux. Ils laissent sur le carreau de nombreuses personnes et s’en moquent totalement. Tant pis pour ceux qui ont tout perdu, qui se suicident, ce n’est pas de la faute de ceux qui s’en sont sortis. Même si ces derniers ont de plus en plus d’ennemis. Ce roman traite également de la condition de ces personnes qui ont des problèmes psychologiques ou psychiatriques. Ils sont enfermés soit disant pour leur bien, pour qu’ils essaient de guérir. Mais les traitements sont tout sauf humains. La psychiatrie, de nos jours, a évolué mais en France, elle souffre toujours de ce qui a été réalisé il y a de nombreuses années. On enferme nos parents pour diverses raisons, souvent parce que cela ne correspond pas à notre rang. On veut éviter les scandales, ni plus ni moins.

Voilà, c’est la partie historique du roman. Passons aux personnages. On les retrouve quatre ans après le premier tome. Lola, Miss Fletcher, Rosalie et Anna vivent toutes les quatre ensemble. Elles s’entendent assez bien. Anna bénéficie d’une bonne éducation. Mais comme Lola est une jeune femme entretenue, elle n’est pas acceptée par la bonne société cannoise. Chacun doit rester à sa place, même si Lola fait des dons de plus en plus conséquents. Elle n’est pas acceptée dans les hautes sphères même si elle connaît des personnalités connues. On en apprendra un peu plus sur le passé de Miss Fletcher et de Lola. C’est Miss Fletcher qui raconte l’histoire. Entre les deux, même s’il y a beaucoup de confiance, elles ont le sentiment que des éléments sont cachés. En premier, ce que ressent Miss Fletcher pour Lola. Et lorsque Lola accepte une mission donnée par l’ancienne amante de Miss Fletcher, ce sera comme si cette dernière revenait des années en arrière. Mais très vite, un évènement va leur permettre de ressouder le clan. Et cela concerne Anna. Car Anna va apprendre qui est réellement Lola et ce qu’elle fait. Elle ne l’acceptera pas. Elle se sentira flouée. De plus, Anna va découvrir assez vite qui elle est réellement. Et un meurtre la désignera très vite comme la principale suspecte et la coupable. Mais c’est sans compter les deux femmes et leur allié, Maupassant. Ils vont tout faire pour disculper la jeune adolescente, quitte à se mettre dans de situations improbables. Grâce aux indices récoltés, le lecteur sait très vite à quoi s’attendre. Cela n’enlève toutefois rien à la qualité de ce roman, au plaisir réel de la lecture que j’ai pu ressentir.

J’ai encore une fois adoré les personnages d’Alice Quinn. J’ai comme eu l’impression d’avoir retrouvé des amies, des amis.

Alice Quinn finit avec un élément qui va servir au prochain tome. Je n’ai qu’une chose à dire, il me tarde de le lire.

Je remercie Netgalley et les Editions Amazon Publishing pour cette lecture.

Le portrait brisé Une enquête à la Belle-Epoque tome 2 d’Alice Quinn

Date de sortie : 23 avril 2019

Editeur : Amazon Publishing

Nombre de pages : +300

ISBN : 9782824614465

Sorcières & Chasseurs, Tome 3, Silence de Charlotte Munich

Sorcières & Chasseurs tome 3 Silence de Charlotte Munich

Sorcières & Chasseur tome 3 Silence de Charlotte Munich

Résumé Sorcières & Chasseur tome 3 Silence de Charlotte Munich

Leila est à Paris. Elle veut à tout prix libérer Arthur, aux mains de l’Ordre et de Duncan. Mais c’est une véritable forteresse. Elle ne sait comment s’y prendre car elle n’a plus de magie en elle. Elle devra s’allier à son ennemi et trouver également des personnes pour l’aider.

Avis Sorcières & Chasseur tome 3 Silence de Charlotte Munich

Leila a un passé de sorcière. Mais ses pouvoirs se sont envolés. La jeune femme est amoureuse d’Arthur. Elle va tenter de tout faire pour le libérer des mains de Duncan et de sa magie pour éviter qu’il ne devienne un chasseur. Le personnage de Leila est très bien pensé, avec ses contradictions, ses envies de tout bousculer sans trop réfléchir. Leila est une jeune femme dont la priorité est son amoureux, Arthur. Mais elle devra composer avec lui, tout comme avec Satie, un chasseur qui n’aura de cesse que de la tuer. Le passé de Leila est un passé de souffrances, de morts. Elle a tué car elle était obligée. Mais quand la magie s’est envolée, aux mains d’autres personnes, que peut-elle faire pour sauver ceux qu’elle aime, ceux qu’elle rencontre et qui lui veulent du bien ? Car dans ce roman, on apprend que Leila a une mission, en France. Eradiquer ses chasseurs qui veulent anéantir les sorcières et c’est déjà bien parti.

Arthur, homme lambda, après sa rencontre avec Leila et les problèmes survenus en Bretagne, a été capturé par les hommes de Duncan. Duncan est un homme très fort, surtout pour faire le mal, mais pour approcher Leila et surtout obtenir ce dont il a besoin, il faut qu’il ait des hommes dans la place, soit Arthur et Satie. L’auteur nous raconte très bien les transformations d’Arthur, ses interactions avec Leila, son dilemme face à elle et surtout comment il va tenter de la sauver, de se sauver mais l’Ordre sera-t-il plus fort que lui, qu’eux deux ? Satie, quant à lui, Chasseur, veut tout faire pour tuer Leila. Mais une seule personne compte pour lui, c’est Sara, en proie à une malédiction. Sara qui doit être sauvée et ce sera une des missions de Leila. Dans ce tome, cette dernière, outre le fait qu’elle veut sauver l’homme de sa vie, prendre des décisions pour elle et pour les autres, devra affronter un élément essentiel de son passé en se rendant chez sa tante, Nora.

Je ne suis pas mécontente de cette lecture mais elle a souffert de longueurs sauf sur les 100 dernières pages où le rythme est très enlevé. Elle a souffert également du fait que je n’ai pas lu les deux premiers tomes, donc j’ai eu assez de mal à entrer dans l’histoire, même si l’auteur permet de comprendre assez vite ce qui se passe et qui sont les personnages. Je ne me suis pas perdue dans ce roman, dans ce tome 3. En le demandant sur Netgalley, je n’ai pas fait attention au fait que cela soit une troisième partie. Dommage, car je ne l’aurai pas demandé. Personnellement, ce tome 3 ne se lit pas indépendamment des autres à moins de faire toute la série, mais je ne pense pas m’y plonger car j’ai pas mal de séries en cours que je n’arrive à finir. Tome 3 qui sera suivi d’un autre car l’histoire entre Leila, Arthur et Duncan n’est pas finie. Sans mettre en cause le talent de l’auteur qui sait bien raconter ce type d’histoires, 500 pages, c’est vraiment trop long. 300 à 350 auraient été amplement suffisantes, à mon goût car je trouve qu’il y a pas mal de répétitions, qui gâchent un peu l’histoire et qui ne sont pas nécessaires, même pour un lecteur qui ne connait pas les deux premiers tomes. Quoi qu’il en soit, même en ne lisant que le tome 3, je n’étais pas perdue au final.

Je remercie Netgalley et les Editions Amazon Publishing pour cette lecture.

Sorcières & Chasseur tome 3 Silence de Charlotte Munich

Date de sortie : 26 février 2019

Editeur : Amazon Publishing

Nombre de pages : 505

ISBN : 9782919807260