Assez de bleu dans le ciel de Maggie O’Farrell

Assez de bleu dans le ciel Maggie O'Farrell
Assez de bleu dans le ciel Maggie O’Farrell

Avis Assez de bleu dans le ciel de Maggie O’Farrell

Avant de finir ce roman, j’ai lu une formidable critique qui l’encensait. Ne suis-je pas normale ? En effet, je n’ai pas été franchement transportée par l’histoire. Pourtant, quand je l’ai commencé, je me suis dit, super, je vais me balader en Irlande avec un auteur irlandais. J’ai été peut-être déstabilisée par ces retours en arrière, ces bons en avant sur les différents personnages qui ont gravité autour de Daniel. Et ils sont nombreux. Je n’avais jamais lu cet auteur. Mais je pense continuer avec elle car j’adore l’Irlande, même si je n’y suis jamais allée et j’aime le travail de conteur des auteurs, notamment Maggie O’Farrell.

Ce sont les histoires de couples de Daniel et de Claudette. Si les deux premières de Daniel sont celles que l’on peut trouver à peu près partout, celle qu’il forme avec Claudette est vraiment très bien trouvé. Il y a également l’histoire de Claudette. Là, par contre, les retours en arrière et les années qui passent ne sont pas du tout difficiles à suivre. Même si l’auteur arrive à nous démontrer la fin de leur couple, c’est passé assez vite. Je ne me suis pas du tout attachée à ces personnages, même si j’ai bien aimé Claudette, sa façon de vivre, son ascendant sur les autres. On peut comprendre la quête de Daniel pour savoir ce qui est arrivé à un de ses anciens amours. Mais il agit seul et met son couple en danger. C’est un homme en définitive très secret. J’ai aussi beaucoup aimé l’histoire sur sa mère.

J’ai par contre beaucoup aimé cet amour filial qui existe entre Daniel et ces quatre enfants et son beau-fils. L’amour est également présent entre Claudette et ses enfants. De plus, que ce soit Ari ou Niall, ils ont tous les deux des soucis de santé ce qui les rend encore plus attachants. Ce qui arrive aussi à la fille de Daniel va encore plus le perturber.

Avec ces retours en arrière, on suit donc les histoires des uns et des autres mais aussi la rencontre entre Daniel et Claudette. Même si, par certains moments, c’est assez difficile à suivre, il faut aller jusqu’au bout du roman car il est formidablement bien conté, les descriptions sont époustouflantes. Le lecteur voyage en Angleterre, en Irlande, en Inde, en Suède. Il s’imprègne d’odeurs, de paysages grandioses.

Je n’ai pas eu de coup de coeur, mais je ne regrette absolument pas ma lecture et je remercie Belfond et Negalley pour cette sélection.

Résumé Assez de bleu dans le ciel de Maggie O’Farrell

Daniel travaille en semaine à Belfast comme professeur de linguistique. Le week-end, il rentre dans le Donegal, un endroit solitaire en Irlande où il  rejoint sa femme et ses deux enfants.

Il doit partir sur New-York fêter l’anniversaire de son père.

Assez de bleu dans le ciel de Maggie O’Farrell

date de sortie : 6 avril 2017

Editeur : Belfond

Isbn : 978-2-01-702648-8

Nombre de pages : 496

En pleine turbulence de Jon Ottar Olafsson

En plein turbulence de Jon Ottar Olafsson
En plein turbulence de Jon Ottar Olafsson

Avis En pleine turbulence de Jon Ottar Olafsson

J’aime les héros nordiques. Celui-ci est Islandais mais l’action se passe plus en Angleterre qu’en Islande. Normal, l’auteur a fait ses études en Angleterre. Donc, nous avons peu d’informations que l’Islande qui est peu décrite au contraire de cette Editions Presses de la Cité, très étudiante, d’Angleterre, avec son passé glorieux, chargée d’histoire, ses étudiants poussés à être les meilleurs et les fêtes. L’auteur nous décrit très bien cela.

Quoi qu’il en soit, je suis assez mitigée concernant les dialogues. En effet, d’un côté, nous en avons de très élaborés où les personnages développent, tant et plus, mis à leur disposition et de l’autre, des dialogues, très et trop succincts, peu dignes d’adultes et même de jeunes adultes. Ces derniers sont des dialogues téléphonés, prévisibles. C’est mon seul point négatif.

Notre héros, David, à la suite de la réception de ce SMS et du décès de cet étudiant Islandais décide donc de partir en Grande Bretagne où il pense qu’il n’en aura que pour quelques jours. Bien entendu, il est assez mal accueilli par l’équipe en place. Même s’il lui est interdit de prendre des initiatives, il ne veut pas être mis de côté. Il arrivera donc à ses fins. La guerre des polices est bien présente, même en Angleterre. Assez vite, le meurtre semble résolu mais d’autres services sont en cause. David, grâce à une amie, participera à cette enquête. Mais il est seul, vraiment seul et ne pourra recevoir de l’aide s’il a un souci. De plus, il semblerait qu’il y ait une taupe. Mais l’auteur sait mener son enquête et dévoile peu à chaque fois. Le lecteur ne sait pas trop ce qui l’attend et ne découvre pas le coupable. Il a fait de son héros un homme tenace, fort pour son métier mais qui traîne derrière lui des difficultés, plus que des difficultés familiales. En Islande, ils ont peu de moyens et ce qu’il découvrira en Angleterre lui permettra d’avancer pour sa propre enquête, se conforter dans ses choix, même si cela ne sera pas pris en compte là-bas. L’auteur nous amène donc très bien les rebondissements. Sans être vraiment noir, haletant, le suspense suit son cours sans problèmes.

Réel ou pas, l’auteur nous donne des informations sur les possibilités des services qui entament des enquêtes avec de nombreux moyens mis à leur disposition. Ils sont couverts par la loi. Ils peuvent pratiquement tout faire. Juste une phrase qui me choque un peu, mais ce n’est que mon sentiment. Quand on n’a rien à se reprocher, on peut accepter Big Brother et que toute notre vie soit lue, épiée par les services de police et autres. Je ne suis pas d’accord. Sous couvert de meurtre, on assiste à une histoire de drogue qui se transforme en lutte contre le terrorisme. Tout est monnayable et pas qu’en argent.

Je remercie les Editions Presses de la Cité pour cet envoi.

Résumé En pleine turbulence de Jon Ottar Olafsson

A Cambridge en juin 2010, un policier est attendu en gare. Mais il ne fait peur à personne. Lui vole-t-on quelque chose ?

Quelques jours plus tôt, Daniel, policier islandais reçoit un étrange SMS. Il apprend ensuite la mort de cet étudiant islandais qui lui aurait envoyé ce message. Pourtant en vacances, il est convoqué et accepte de partir à Cambridge. Il tait la réception de ce SMS.

En pleine turbulence de Jon Ottar Olafsson

date de sortie : 20 octobre 2016

Editeur : Presses de la Cité

Isbn : 978-2-258-11043-4

Nombre de pages : 314