Misery de Stephen King

Misery de Stephen King - Editions Le Livre de Poche

Misery de Stephen King – Editions Le Livre de Poche

Misery de Stephen King, présentation

Paulie émerge des ténèbres. Il souffre de moins en moins. Pour le moment, il n’entend que des sons.

L’infirmière de Paul Sheldon est Annie, c’est sa première admiratrice. Il sait qu’il va avoir des problèmes.

Avis Misery de Stephen King

C’est l’histoire d’un écrivain à succès, Paul, qui a écrit une série très populaire. Paul est ravi car il vient de finir, selon lui, le roman de sa vie, qui diffère de ce qu’il a pu écrire auparavant. Il lui a fallu deux ans pour écrire ce roman. Il a pris la route mais se retrouve dans une maison où il essaie d’émerger. Il voit une femme qui est sa première admiratrice. Le temps qu’il ouvre enfin les yeux, il constate que ses jambes n’existent pratiquement plus, qu’il est cloué au lit. Il souffre énormément mais de moins en moins. Quand il rencontre Annie, il va très vite comprendre, éprouver de la peur, de la terreur. En effet, Annie a trouvé le dernier de Paul et il ne lui plait. Elle le punit donc.

Au fil du temps, Paul va arriver à connaître Annie. Il va se rendre compte que c’est très difficile de la prendre au dépourvu, qu’il devra faire très attention. Il l’écoutera toutefois, car lorsqu’elle n’a pas d’absences, qu’elle n’est pas horrible, elle peut s’avérer de très bon conseil. Paul va retrouver le goût de l’écriture en écrivant la suite de sa série, Misery. Mais il sera toujours sur le qui-vive et devra faire face à des réactions de plus en plus imprévisibles, à sa dureté, à son absence de compassion. Il va essayer de l’amadouer, de prendre le dessus. A la faveur de départs d’Annie, il va tenter de trouver des éléments pour mieux la comprendre, pour ne plus souffrir. Mais il va tomber sur ce qu’il y a de plus horrible sur elle. Il va subir sa folie, ses vengeances, sa brutalité, son côté sanguinaire.

Annie a une réputation de folle, de névrosée. Elle a déjà subi un procès. Elle se sent donc surveillée. Mais gare à ceux qui croisent son chemin et si elle se sent menacée. A-t-elle idée que ce qu’elle fait est contraire à la loi ? On ne le dirait pas. Elle ne prend pas ses responsabilités. Ce sont toujours les autres qui sont responsables des actes qu’elle a pu commettre. Son caractère est détaillé avec brio. Est-ce que cela me l’a rendue antipathique ? Pas de tout.

Tout le long du livre, je me suis demandé qui allait gagner à ce jeu. Malheureusement, je l’ai su pratiquement à la moitié en tombant sur une page de la fin.

Franchement, pour moi, un très très très bon Stephen King. Une note maximale pour ce roman. Pour information, je n’ai pas vu le film. Retrouver cet art de l’écriture, cet art de la suggestion, mais aussi ces profils psychologiques énormément détaillés tout comme les activités des uns et chacun. Bien entendu, Stephen King nous offre une critique acerbe de la société et de ses personnages, comment ils sombrent. Il sait montrer le malaise que ressent son personnage, sa peur, sa colère. J’ai eu l’impression d’avoir un film devant les yeux.

Stephen King retrace le travail d’un écrivain lorsqu’il est plongé dans son histoire. Est-ce qu’il ressent tout ça lui-même ? Il détaille également les critiques littéraires, les écrivains populaires qui veulent sortir de l’ordinaire.

Misery de Stephen King

date de sortie : 4 janvier 1999

Editeur : Le Livre de Poche

Isbn : 978-2-253-15137-1

Nombre de pages : 503

Un petit avis ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.