Quand les trains passent … de Malin Lindroth

Quand les trains passent... de Malin Lindroth - Editions Actes Sud Junior

Quand les trains passent… de Malin Lindroth – Editions Actes Sud Junior

Quand les trains passent …de Malin Lindroth, présentation

Elle avait 15 ans.

Elle a fait basculer la vie de Suzy Petterson.

L’histoire remonte à 17 ans. Elle est maintenant mariée et a deux enfants. Mais cet évènement la hante.

Avis Quand les trains passent … de Malin Lindroth

Dans la collection Une seule voix, les Editions Actes Sud Junior proposent ce texte pour la rentrée. C’est une jeune femme qui revient sur un évènement qui s’est passé lorsqu’elle était adolescente, qu’elle avait 15 ans. Cet évènement, ce drame la hante depuis toujours. Et même si son mari lui dit que cela remonte à loin, que la personne impliquée ne pourra jamais la reconnaître, elle veut laisser une trace de cette histoire.

Tout ce qu’elle arrive à écrire c’est qu’à 15 ans, on est con. Que pour se sentir aimée, être aimée, on n’est capable du pire, que ce soit elle ou cette jeune fille Suzy Petterson. Cette dernière est le mouton noir de cette école. Elle n’a pas d’amis, s’habille pas comme les autres, semble toujours ailleurs. Des rumeurs courent. Lorsque les garçons vont la voir pour lui dire qu’un garçon est amoureux d’elle, Suzy va changer du tout au tout. Et ce garçon est le petit ami de la narratrice. Elle est bien avec lui, elle se sent protégée. Mais l’histoire va aller beaucoup plus loin car la narratrice se sent de plus en plus isolée. Son petit ami ne s’occupe plus d’elle même s’il lui confirme qu’il est toujours amoureux. Tous vont tomber dans l’engrenage de continuer, de s’amuser avec Suzy jusqu’à ce terrible évènement. Personne ne lèvera le petit doigt pour tout arrêter et encore moins la narratrice. Ils resteront tous soudés même après l’évènement, même après le regard lancé par Suzy et sa disparition. Ils ont tous continué leur vie. Se sentant invincibles ? Peut-être mais il reste pour la narratrice le fait de ne pas avoir pensé à mal, au départ, mais elle n’a jamais pu oublier l’acte et tous les mensonges proférés.

Vivre avec un acte commis à l’adolescence. Se laisser porter par la vie, par l’amour ressenti pour l’autre. Mais à 15 ans, on peut réfléchir. On peut se confier à un adulte qui pourra aider à prendre la bonne décision. Il est difficile d’oublier que ce soit pour la spectatrice et encore plus pour la victime. Pour cette dernière, on ne sait pas comment elle s’en est sortie, malheureusement. Cela n’a pas dû arranger le fait de sa solitude et de son mal-être. 

Je comprends que l’on puisse se faire entraîner, je comprends que cela peut être marrant de s’en prendre à quelqu’un de différent, mais ce que je ne comprends est que personne n’a voulu stopper à un moment donné, voyant que cela allait vraiment trop loin. Alors oui, elle regrette. Alors oui, elle veut écrire sur cet acte horrible et pourquoi ne pas agir maintenant ?

Ce sont des livres qui donnent à réfléchir sur un acte difficile. Cela peut être compris mais j’ai peur que certains jeunes qui souffrent et qui lisent ce roman pensent que quoi qu’il arrive, ils sont toujours les perdants. J’espère également que ceux qui font souffrir, et même sans le vouloir, peuvent se rendre compte que s’ils n’agissent pas, le remords et la culpabilité peuvent être toujours présents.

Je remercie les Editions Actes Sud Junior pour cet envoi.

Quand les trains passent de Malin Lindroth

Date de sortie : septembre 2020

Editeur : Actes Sud Junior

Nombre de pages : 51

ISBN : 978-2330-134136

Un petit avis ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.