Après la fin de Barbara Abel

Après la fin de Barbara Abel - Editions Pocket

Après la fin de Barbara Abel – Editions Pocket

Après la fin de Barbara Abel, présentation

Une femme paniquée appelle la police. Sa voisine est entrée chez elle. Cette femme la menace et lui en veut.

Quelque temps auparavant, Tiphaine, tutrice légale de Milo, essaie de le réveiller afin qu’il révise son brevet. Il y a toujours des disputes depuis 8 ans.

Avis Après la fin de Barbara Abel

Tiphaine est la marraine de Milo mais également sa tutrice. Il a 14 ans. Adolescent taciturne, il ne se confie pas. Tout cela est expliqué au fil des pages. Il a perdu tous ceux auxquels il tenait et il ne veut donc pas s’attacher, aimer quelqu’un. Sa défense est donc de s’isoler, d’être assez violent dans ses paroles.

Nora est en instance de divorce. Elle a deux enfants. Son mari est avocat. Elle vient habiter la maison à côté de celle de Tiphaine et Sylvain. Tiphaine ne voit pas cette arrivée d’un bon oeil car c’est une des maisons du drame. Le couple et Nora vont vivre des instants de bon voisinage et les enfants, Milo et Inès, vont s’apprécier. Mais ce sera jusqu’à un certain point avec Milo. Tiphaine va profiter de circonstances pour revenir dans cette maison qui lui fait peur. Tiphaine s’approprie les enfants des autres. Cette femme, dont on connait le passé au fur et à mesure des pages, peut être sympathique, acerbe, enjouée, violente également que ce soit dans son regard ou dans ses paroles. Sylvain subit les circonstances. Il reste avec sa femme car tous les deux partagent un secret. Mais plus de relation de couple, plus de confiance. L’arrivée de Nora va lui rappeler qu’il est un homme, qu’il peut séduire et partager des moments de connivence avec quelqu’un.

Nora a décidé de refaire sa vie, de vivre libre, plus sous le joug d’un mari tyrannique, continuellement absent et dont la violence est à fleur de peau. Elle tente, bien évidemment, de conserver de bonnes relations avec Alexis. Mais ce dernier, par son comportement, éloigne celle qu’il aime encore. Et il n’arrivera pas à vaincre cet éloignement lorsqu’il doit lui annoncer des nouvelles peu rassurantes pour elle.

Tiphaine et Sylvain forment-ils un couple au passé inavouable depuis la mort de leur enfant ? Sont-ils victimes de circonstances ? Sylvain protège-t-il sa femme ? En tous les cas, les indices tout le long du livre en font un couple qui a quelque chose ou plusieurs évènements à cacher. Barbara Abel manie le chaud et le froid avec virtuosité. Dès le départ, j’ai eu une petite idée quant à la voisine qui s’introduit chez une femme en plein milieu de la nuit. Mais au fil du roman, même si cette idée était toujours présente, je me suis posée des questions quant à cette fameuse voisine qui est arrivée. Car elle pourrait profiter de circonstances suite à un accident. C’est sans compter sur l’imagination débordante de Barbara Abel qui trouve un rebondissement qui démontre qu’une nature humaine peut être vraiment tordue.

Je voulais relire un roman de Barbara Abel, auteur que j’aime beaucoup suite à des romans déjà lus. Le dernier paru il y a peu, Et les vivants autour, m’avait laissé sur ma faim. Je n’avais pas retrouvé des situations, des caractères bien fouillés. J’avais donc été déçue. Dans Jusqu’à la fin, je retrouve l’auteur que j’aime avec des chapitres courts, avec des éléments distillés au fur et à mesure, avec des personnages que l’on peut, de suite, soupçonner. Il y a aussi des drames que tout le monde peut subir. Les personnages sont bien détaillés, que ce soit dans leur douleur, leur difficulté d’affronter un deuil, la peur de s’attacher. Les failles, les tergiversations, les interrogations, les suspicions font partie intégrale du style de Barbara Abel. Le final est de toute beauté pour moi et laisse la place au doute quant à une certaine action qui peut être réalisée. Et dans tout ça, il reste des enfants, des adolescents qui doivent vivre avec le poids des actions des adultes. Ne pas s’attacher, ne pas aimer pour éviter que tous ceux que l’on aime s’en aillent. Il va falloir des tonnes de consultations psychologiques pour arriver à en faire des adultes qui peuvent continuer leur vie.

Voilà, je suis réconciliée avec Barbara Abel. En plus, je viens de me rendre compte que je n’ai pas lu ce roman dans l’ordre qui est la suite de Derrière la haine. A lire de toute urgence avant d’avoir quelques oublis.

Après la fin de Barbara Abel

date de sortie : 9 avril 2015

Editeur : Pocket

Isbn : 978-2-266-24618-7

Nombre de pages : 359

Un petit avis ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.