La fille qui devait mourir Millenium 6 de David Lagercrantz

 

La fille qui devait mourir Millenium 6 de David Lagercrantz

La fille qui devait mourir Millenium 6 de David Lagercrantz

Présentation La fille qui devait mourir Millenium 6 de David Lagercrantz

C’est l’été, un SDF avec des problèmes mentaux est retrouvé mort. Dans sa poche, le numéro de Mikael.

Ce dernier s’est rendu compte que Lisbeth a vendu son appartement, mais sans rien lui dire.

Lisbeth est à Moscou. Elle ne dort plus et se prépare.

Avis La fille qui devait mourir Millenium 6 de David Lagercrantz

Suite et fin de Millenium avec ce sixième tome, lu peu de temps après le cinquième. J’attendais beaucoup de ce dernier tome après avoir été un peu échaudée par le cinquième. Qui va mourir entre Lisbeth et Camilla, sa soeur jumelle ? L’une et l’autre ont une haine tenace. Mais qui a le plus de haine ? Dès les premières pages, on se rend compte que Lisbeth n’y arrive pas. Des éléments du passé se mettent sur son chemin, dans ses pensées, avant de passer à l’action. Pourtant elle était prête à tuer sa soeur. Malgré la douleur vécue pendant ce grand nombre d’années, il semble qu’elle ne puisse pas passer à l’acte ? Pourquoi ? Lisbeth n’est pas un robot, elle est un être humain et comme elle a souffert, elle se rend compte qu’elle n’est pas la seule à souffrir. Pourtant, elle met tout en oeuvre en matière de surveillance pour contrôler sa soeur. C’est également une question de survie car elle le sait, si elle ne fait pas attention, elle sera assassinée. Mais il n’y a pas qu’elle. Il y a aussi tous les autres auxquels elle tient, dont Mikael. Et là, Lisbeth voit rouge. Elle va agir au mépris de toute prudence.

Un roman qui n’est pas forcément centré sur Lisbeth, Camilla et Mikael. En effet, un SDF a été retrouvé mort. Très vite, pour le médecin légiste, cette mort est suspecte. Elle contacte Mikael et fait part de ses soupçons. En effet, le SDF avait le numéro de téléphone de Mikael sur lui. Lors de cette enquête, sera mise à jour une participation à l’ascension de l’Everest, en 2008. Que s’est-il passé au cours de cette ascension qui a vu la mort de deux personnes et la folie émaner de leur guide ? Ce roman est centré sur cette enquête avec l’analyse des séquences ADN pour trouver l’identité du SDF, pourquoi un ministre suédois est mis en cause.

Je comprends que le lecteur doit être amené sur des chemins différents car Lisbeth et Mikael, même s’ils restent en contact, mènent leur vie chacun de leur côté. Lui, ses enquêtes pour son journal et elle, sa survie et sa quête contre Camilla. Mais j’ai trouvé dommage que ce roman ne soit pas plus centré sur les deux soeurs. Le round final est, pour moi, un peu tiré par les cheveux, notamment en ce qui concerne Mikael. J’ai eu du mal à m’imprégner, à croire ce que racontait l’auteur. Même si le mois de décembre n’est pas un mois tellement propice en matière de lectures, pas de vacances, énormément de travail, il me tardait de finir ce roman pour réellement passer à autre chose. Je me suis assez ennuyée, très certainement parce que j’en attendais plus. J’attendais plus avec des révélations sur Lisbeth et sa soeur, Camilla. J’attendais plus sur leur affrontement lequel est comme peau de chagrin. Elles ne sont mises face à face que très peu de temps, ce qui est vraiment dommage. La personnalité de Camilla est très bien comprise. Mais pour moi, tout cela n’a pas été suffisant.

Ce roman est également politique car il montre les dessous des personnes infiltrées pour obtenir des informations, les jeux de pouvoir où une personne est tenue par des dossiers montés de toute pièce. C’est également les campagnes pour descendre quelqu’un avec le pouvoir des réseaux sociaux. Il y a également la mafia russe, des personnes au passé peu recommandable qui ont l’argent maintenant mais qui ont torturé tant et plus. L’auteur, avec son histoire de l’Everest, démontre que personne ne tient compte de ceux qui aident les grimpeurs. Ces hommes, ces femmes, au péril de leur vie, vont tenter de sauver ces grimpeurs pris dans des conditions climatiques extrêmes. Et lorsque la mort est au bout du chemin, ils peuvent sombrer dans la folie pure et simple. Et comment sont-ils soignés, s’ils le sont. 

Ce dernier et sixième tome ne me laissera donc pas un souvenir impérissable, par rapport aux quatre premiers. C’est bien dommage.

La fille qui devait mourir Millenium 6 de David Lagercrantz

Date de sortie : août 2019

Editeur : Actes Sud

Nombre de pages : 368

ISBN : 978-2-330-12544-8

Un petit avis ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.