La fille du train de Paula Hawkins

La fille du train Paula Hawkins
La fille du train Paula Hawkins

Avis La fille du train de Paula Hawkins

Je pourrai dire que j’ai lu La fille du train qui me fait de l’oeil depuis un moment. Je n’ai pas vu le film et, en définitive, il ne m’intéresse pas. je n’ai lu aucune critique de ce roman. Tant mieux car mon  avis ne sera pas biaisé. Quoi qu’il en soit, je suis déçue par ce roman car je m’attendais vraiment à mieux même si l’auteur  a su me surprendre, un tout petit peu avec son coupable.

Ce sont trois femmes qui racontent l’histoire. La première est Rachel qui prend le train matin et soir et qui voit un couple à travers la fenêtre de son compartiment. Elle leur imagine prénoms et vie. Rachel est divorcée, sans enfants et alcoolique. Mais elle n’a pas supporté ce divorce et elle traque, sans fin, et harcèle son ex, sa nouvelle femme et le bébé. Rachel est une femme en détresse qui raconte des mensonges. Lorsqu’elle apprendra la disparition de Megan, elle tentera d’aider la police, le mari, car elle doit absolument se rappeler ce qui est arrivé cette nuit-là. Le lecteur suit donc le cheminement de Rachel qui sait absolument comment elle est. Elle va de découvertes en surprises.

Ensuite, il y a Megan dont l’histoire commence un an plus tôt. J’ai trouvé un parallèle entre Megan et Rachel. Elles ont toutes les deux un désir d’enfant. Mais Megan, bien qu’amoureuse de son mari, n’hésite pas à le tromper. Elle aussi est sans emploi. Il semble qu’elle ait toujours peur. Elle cache des choses de son passé qui lui font très mal et en plus il y a la mort de son frère.

Ensuite, il y a Anna, la femme de Tom qui a profité de la situation pour se marier avec lui et évincer Rachel. Elle ne supporte pas de vivre dans la maison de sa rivale. Je trouve ce personnage pas très sympathique par rapport aux deux autres. Bref, je dirai qu’aucun des personnages féminins ne m’a fait de l’effet.

Tout le long de ce roman, je me suis interrogée, j’ai fait des hypothèses, très certainement parce que j’ai été entraînée par l’histoire. Même si ce roman n’est pas un coup de coeur, je n’ai pas réussi à le lâcher. Je voulais arriver à la fin et la connaître. Le lecteur se sent entraîné mais ne trouve pas son compte. En effet, l’auteur donne quelques éléments au fur et à mesure, il s’agit souvent d’un simple mot qui a toute son importance. C’est vrai que l’écriture est maîtrisée. Mais il manque ce petit quelque chose qui nous permettrait d’avoir peur, de ressentir l’étude psychologique des personnages. Je regrette ce manque.

Résumé La fille du train de Paula Hawkins

Rachel prend le train pour Londres matin et soir. Elle vit chez une amie après son divorce. Dans le train, elle ne peut s’empêcher de jeter un oeil sur une maison où vit un couple. Elle leur imagine des prénoms et une vie.

Mais un beau jour, la femme disparaît. Rachel se sent concernée.

La fille du train de Paula Hawkins

date de sortie : mai 2015

Editeur : Sonatine

Isbn : 978-2-35584-313-6

Nombre de pages : 379

Publicités

Un petit avis ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s