Le garçon qui rêvait de voler en Cadillac d’Alice Quinn

Le garçon qui rêvait de voler en Cadillac - Alice Quinn
Le garçon qui rêvait de voler en Cadillac – Alice Quinn

Avis sur Le garçon qui rêvait de voler en Cadillac d’Alice Quinn

Je suis vraiment heureuse de retrouver Alice Quinn et dans un roman publié par un éditeur. Franchement, cet auteur le mérite. Après Rosie et ses deux aventures, place maintenant à un jeune adolescent qui devient le héros de ce roman et aussi à un grand-père.

Sans avoir l’air d’y toucher au vu de l’histoire, des protagonistes et des dialogues, Alice Quinn pointe du doigt certains éléments de la société française. Elle permet au lecteur de s’interroger sur toutes ces personnes qui mendient dans les rues pour survivre, sur la difficulté d’être un enfant de la DDASS en attente d’être accueilli par une famille qui l’aimera.  Ces enfants ont peur de donner leur confiance. Ils cachent leur passé. Ces enfants ne vont pas tous devenir des cas sociaux. Il suffit de leur donner une chance. Les personnes cabossées, malmenées par la vie ont la préférence d’Alice Quinn. Elle en fait des héros.

Alice Quinn adore la musique.  Elle nous le montre et démontre. Même si l’accordéon n’est pas trop mon truc le personnage de Jo Le Tourneur est très attachant, un peu fantasque, non violent et qui aime surtout les enfants dont sa petite fille Victoria.

Grâce à Alice Quinn, le roman ne souffre d’aucun temps mort. Le lecteur assiste à la fugue de Ranko, à sa rencontre avec Théo Malley mais aussi avec Victoria et Jo. Les trois histoires vont se regrouper. Même seul, désabusé par le manque d’argent, Ranko essaie de croire en ses rêves. Suite à cette aventure, il apprendra encore plus ce qui est le bien et le mal, même si pour cette dernière part, le jeune adolescent n’est pas du tout un mauvais bougre. D’ailleurs, personne ne semble avoir peur de lui. Seul Jo ne rira pas quand il le rencontrera. Seul Jo le prendra sous son aile car il sait qu’à force il s’ouvrira. Ils ont en commun leur enfance. Dans les mots d’Alice Quinn, il faut faire attention à leur sensibilité, au partage.

Avec Alice Quinn, le dénouement est toujours rocambolesque mais le bien triomphe toujours. Ses personnages sont hauts en couleur, elle ne tergiverse pas. Tout se ligue contre ceux qui font le mal.

Je remercie LP Conseils pour l’envoi de ce roman.

Résumé Le garçon qui rêvait de voler en Cadillac d’Alice Quinn

Théo Malley, soit Bloody Théo, a décidé de réaliser son dernier casse avant de prendre sa retraite.

Ranko, jeune adolescent, est dans un foyer. Il prépare sa fugue pour retrouver son père.

Jo, quant à lui, espère qu’il pourra partir en vacances avec sa petite fille.

Le garçon qui rêvait de voler en Cadillac d’Alice Quinn

date de sortie : 21 septembre 2016

Editeur : City Editions

Isbn : 978-2-8246-0801-3

Nombre de pages : 217

Publicités

Un petit avis ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s