Apocalypse de Giacometti et Ravenne

Apocalypse de Giacometti et Ravenne
Apocalypse de Giacometti et Ravenne

Avis sur Apocalypse de Giacometti et Ravenne

Depuis que j’ai commencé à lire les aventures du célèbre Antoine Marcas, c’est la première fois que je ne suis pas transportée par le roman et les aventures du commissaire. Il fallait bien un début à tout. Je l’ai trouvé moins entraînant que les précédents. J’aime bien quand la partie historique de l’histoire est suivie, qu’elle soit un roman dans le roman. Ici, nous traversons plusieurs périodes toutes en lien avec Judas et Marie Madeleine et un secret détenu par les Rois de France jusqu’à la mort de Louis XVI qui le transmet. J’ai dû aussi être influencée par des lectures précédentes sur l’abbé Saumière et Rennes le Château, même si je sais que toutes ne sont pas forcément la vérité. De plus, ici, le lecteur sait que c’est romancé. Cette critique ne met nullement en cause la qualité de la plume d’Eric Giacometti et Jacques Ravenne. L’histoire n’est pas assez mouvementée à mon goût.

Pour la partie historique, elle commence à Jérusalem avec Ponce Pilate à Jérusalem. Nous avons ensuite Jésus qui meurt sur la croix et qui charge Marie Madeleine d’une mission. Ensuite, ce sera Rouen et Jeanne d’Arc, la mort de Louis XVI et ce secret autour de Rennes Le Château et son prêtre. Nous passons également à Napoléon.

L’oeuvre de Poussin, les Bergers d’Arcadie est au centre de toutes les préoccupations. Les 17 janvier sont une date importante. Il revêt le sceau de l’Apocalypse.

Giacometti et Ravenne se chargent de nous raconter les dangers de ceux qui se prennent pour le Messie. Certains ne feraient pas de mal à une mouche mais d’autres, quelles que soient les religions, se sentent chargés d’une mission, bien souvent sanglante. D’ailleurs, pour cela, nous voyageons, de l’Inde, au Soudan, en passant par New York et Jérusalem et d’autres villes. En ligne de mire, ce genre de sectes qui veut régner sur le monde. Ici, elle se nomme les Judas Brothers dont le but est de retrouver ce fameux dessin, quitte à tuer.

Passons à Antoine Marcas qui a été nommé commissaire. Il est toujours aussi impatient et abuse de son autorité quand ça lui chante même s’il s’en mord les doigts. Cela a été difficile pour lui de se relever suite à la mort d’Aurélia. Mais ses frères et son fils l’ont aidé. Les relations avec ce dernier sont au beau fixe. Le lecteur sent tout l’amour qui existe entre deux. Mais Marcas sent qu’il vieillit et se sent moins séduisant. Un comble pour lui. L’aventure, d’ailleurs, le mettra en présence d’une ancienne compagne. Le but d’Antoine est de rendre ce fameux dessin de Poussin à une vieille dame qui a été spoliée par les Allemands. Mais cela ne se passe pas comme prévu. Il sera entraîné de nombreuses aventures et péripéties. Par rapport aux autres romans, sa vie est moins mise en danger. Les symboles sont très importants. Ici, faire attention à ce corbeau qui semble suivre Antoine partout.

Joli clin d’oeil à la Ligue Imaginaire et à son gang de Bagnolet Chattam-Thilliez.

Allez, je ne vais pas m’arrêter en si bon chemin. Même si mon temps de lecture sera moins long, je vais m’acheter l’opus suivant puisque le dernier m’attend bien sagement.

Résumé Apocalypse de Giacometti et Ravenne

A Bombay, en Inde, une rave party est organisée. Sept personnes ont été invitées. Elles sont toutes nées un 17 janvier et sont sous haute surveillance. Une jeune fille est reconnue et retenue prisonnière.

A Paris, un Canadien et un autre homme se sont donnés rendez-vous. Mais le Canadien, lors de son passage aux toilettes, est arrêté et remplacé par un autre homme pour cet échange.

Apocalypse de Giacometti et Ravenne

date de sortie : 10 juin 2010

Editeur : Pocket

Isbn : 978-2-266-23152-7

Nombre de pages : 469

Publicités

Un petit avis ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s