Apollinaire et les femmes d’Alexandre Dupouy

Apollinaire et les femmes d’Alexandre Dupouy

Présentation de l’éditeur La Musardine :

A l’occasion de l’exposition « Apollinaire, le regard du poète » (Musée de l’Orangerie de Paris, du 16 avril au 18 juillet 2016), La Musardine publie un livre qui renouvelle la compréhension de la vie et de l’œuvre de l’écrivain.

Dans Souvenirs sur Apollinaire (1945), Louise Faure-Favier intitule le dix-huitième chapitre de son ouvrage « Apollinaire et les femmes ou le chapitre impossible », en soulignant qu’il est encore bien trop tôt pour démêler l’écheveau des amours de son ami poète. Depuis, de nombreuses études et biographies sur Apollinaire sont parues, mais aucune sur la place essentielle qu’occupent la sexualité et les femmes dans la vie et l’œuvre de l’écrivain.

Qu’elles se soient appelées Mareye, Linda, Annie, Marie, Lou ou Madeleine, les femmes du « Mal-Aimé » n’ont jamais semblé pouvoir assouvir les désirs du poète. Il y faut davantage : des centaines de lettres et de poèmes où l’obscène le dispute à la splendeur du verbe, une œuvre érotique parmi les meilleures du siècle, une activité d’éditeur bravache pour faire découvrir Sade ou Nerciat au profane. Mais qu’est-ce qui fait courir Apollinaire, quel est donc ce feu sacré qui couve, ce désir qu’il s’agit de brûler ? 

Je ne suis pas une fan de poésie sous quelque forme que ce soit. Il faut dire que je n’ai pas franchement les subtilités de la poésie. Heureusement que l’auteur nous donne quelques explications sur les mots, les tournures de phrases du grand Guillaume Apollinaire. Oui, le grand Guillaume Apollinaire que je découvre ici. Il vaut mieux tard que jamais. J’ai bien dû étudier quelques textes de l’auteur mais certainement pas ceux-là. D’ailleurs, je tiens à remercier vivement La Musardine pour cette belle découverte. Je ne sais pas si tous ces textes sont forcément connus du grand public mais aborder Apollinaire dans un tel contexte donne vraiment envie d’en savoir plus.

Les femmes d’Apollinaire. Elles ont été nombreuses. Il les a toutes chéries. Il en a gardé un précieux souvenir. Lou a révélé son côté plus qu’érotique, son penchant de l’amour dominateur, qu’il mettra en pratique avec Madeleine, vierge au moment de leur correspondance qui durera de nombreux mois. Petit à petit, doucement, il éveillera les sens de cette dernière, il lui fera découvrir son corps, les pratiques de l’amour. Il sera son maître en tout. Il lui explique bien mais il laisse le champ du possible à ce que soit elle qui domine la situation. Il y va fort quand même. A cette époque là, la censure, concernant l’érotisme et les pratiques un tant soit peu sadomasochistes, ne doivent pas être criés sur tous les toits. D’ailleurs, je ne sais pas si cela a si bien évolué que ça avec tous les censeurs de notre époque. Bref, Apollinaire a des idées bien arrêtées sur les femmes. Il est leur maître en paroles. Mais réellement, le mystère demeure. Et pour cela, je ne pense pas qu’un homme d’une telle trempe, transposé à notre époque, m’aurait bien plu. En tous les cas, il a une sacrée imagination. Il arrive, dans de longs textes à faire passer son message et que la femme se dévoile de plus en plus. Nous retrouvons donc toutes ses femmes, de sa mère à Mareyre, Marie Laurençin, Lou – Louise de Coligny Châtillon, Madeleine…

L’auteur retrace la vie d’Apollinaire, de sa naissance, à sa mort, de sa culture immense, notamment en matière de romantisme allemande, de pornographie. Les thèmes sont découpés autour de sa vie publique, sa vie clandestine, sa vie privée, sans oublier la guerre pour laquelle il s’est engagé et qui lui vaut sa naturalisation. Apollinaire a pratiquement tout fait. Il est très observateur, rien ne lui échappe. D’ailleurs, il souhaite récupérer tous les poèmes, lettres qu’il a pu envoyer aux uns et aux autres. Les lettres décrivent son quotidien au front, les sentiments inspirés. C’est un véritable trésor littéraire.

Apollinaire et les femmes d’Alexandre Dupouy

DATE DE SORTIE : 27 MARS 2016

EDITEUR : LA MUSARDINE

ISBN : 978-2-84271-803-9

NB DE PAGES : 440

Publicités

Un petit avis ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s