Enaël L’appât d’Helen Falconer

Enaël L’appât d’Helen Falcone – Source Flammarion

Enaël dont le nom de naissance est Eva est invitée à un anniversaire. Elle retrouve sa meilleure amie Carla. Elle a trouvé un médaillon la représentant elle et ses parents. Elle se questionne car sa mère lui a dit que toutes les photos avaient disparu lors d’un déménagement.

Lors d’un trajet en bus, elle voit une petite fille. Elle constate également diverses choses qui transforment sa vie.

Je suis un peu sceptique quant à ce premier tome bien qu il soit un tome de découverte des aventures d’Enaël et de Shay. Tout comme elle, nous apprenons une partie de son passé de sa naissance à ce jour.

Enaël et Shay deviennent amis voire plus mais ce ne sont que des adolescents. Au fil des tomes leur futur amour sera mis à rude épreuve, c’est mon humble avis. Quant à leur amitié je ne le pense pas. Ils ont besoin l’un de l’autre et se complètent.  Car oui Enaël se rend compte qu elle a des pouvoirs et pas qu’un seul par rapport à ceux qu’elle rencontre. Nous sommes dans un roman qui mêle fantastique et vie d’aujourd’hui avec un passage, secret, à découvrir pour aller d’un endroit à un autre. Shay semble lui aussi avoir des pouvoirs mais différents de ceux d’Enaël. Les deux héros m’ont bien plu. Ils veulent aider leurs prochains, ils sont très sensibles, ont un sacré caractère qui se développera au fur et à mesure des aventures qu’ils vivront.

Les cadres sont fabuleux. Outre l’autre royaume nous sommes en Irlande et j’adore ça. Je préfère d’ailleurs l’Irlande à l’autre royaume. L’Autre Monde est beau mais bizarre avec des personnages, animaux peu recommandables et d’autres attachants. D’autres personnages gravitent dans ce tome. On se rendra compte que Le Bien Aîmé peut être une personne peu recommandable. Mais pourquoi ? Le lecteur le découvrira. La notion du temps, là-bas, est amplement différente. Nous sommes en Irlande. Nous sommes dans un pays aux fortes croyances et superstitions. Bien entendu, les éléments surnaturels sont bien présents, tout comme les sortilèges. L’auteur mêle donc tous cela avec brio pour un tenir en haleine un public jeune. Un lecteur plus averti attendra, néanmoins, la suite, pour se faire réellement une idée sur cette histoire qui reprend les codes de ce type de roman, mais sans plagiat.

Je remercie les Editions Flammarion pour cette belle découverte. J’attends la suite pour me faire une idée plus précise.

Enaël L’appât d’Helen Falconer

DATE DE SORTIE : 2 mars 2016

EDITEUR : FLAMMARION

ISBN : 978-2-0813-5400-5

NB DE PAGES : 388

Publicités

Un petit avis ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s