Le Mystère Dyatlov d’Anna Matveeva

Le Mystère Dyatlov d’Anna Matveeva

Février 1959, Oural du Nord, des étudiants, dont Igor Dyatlov, partis en randonnée, vivent une nuit de terreur. Il faudra jusqu’à quatre mois pour découvrir les corps.

En 1990, Ania, par un concours de circonstances, papiers laissés par son vieux voisin mort, une rencontre avec Sveta, des indices, mène l’enquête.

En tant que lecteur, j’ai vu en Ania l’auteur. L’une et l’autre ont écrit un livre, relatant ce qui s’est passé pour ce groupe de neuf randonneurs, morts et dont le décès est encore inexpliqué. Est-ce que l’auteur a eu les mêmes visions que son héroïne, comme neuf personnes, dont deux jeunes filles sur son palier, un ordinateur qui écrit tout seul ? Elle a eu accès à nombreux documents laissés pour elle ou grâce à des personnes rencontrées, les a compulsés pour tenter de dévoiler cette vérité. Vérité qui pourrait jaillir avec l’exhumation des cadavres et d’autres autopsies et études des relevés étant donné que la science a fait de nombreux progrès en la matière depuis les faits. Mais est-ce que le gouvernement russe, à sa tête Poutine, est prêt à accepter que toute la lumière soit faite. Il semble qu’au départ non. De nos jours, j’en doute. Lorsque toutes les personnes impliquées, directement ou indirectement, seront mortes, y aura-t-il encore quelqu’un voulant connaître la vérité. On le doit tout de même à ces neuf jeunes gens et familles et amis. J’ai beaucoup apprécié, suite aux recherches de l’auteur et donc d’Ania, les probabilités pour chacune des théories, hypothermie, blessures graves sur nombre d’entre eux, éloignement les uns des autres, la tente. Quelques unes s’en dégagent. Mais laquelle est vraiment la bonne ? Je ne crois pas aux concours de circonstances. Le groupe était tout de même aguerri à ce genre de randonnée extrême mais il a vécu, à un moment donné, une véritable terreur.

J’ai eu accès avec ce livre à une histoire véridique que je ne connaissais pas, aux rapports établis, aux recherches effectuées par de nombreuses personnes, à la douleur des familles. C’est un peu compliqué tout de même car il y a eu de nombreuses personnes impliquées et les noms russes n’arrangent pas forcément mon affaire.

L’auteur nous montre extrêmement bien la plongée d’Ania dans cette histoire, comment elle en a fait, pour ainsi dire, une histoire personnelle même si elle semble missionnée pou écrire. Même si le sujet est brûlant, ne portant pas à rire, l’auteur utilise l’humour pour décrire les pensées d’anis, ses réflexions sur elle-même. En parallèle, il y a cette histoire avec son ex-mari, Vadik. Mais c’est juste pour donner l’esprit roman à ce livre.

Le Mystère Dyatlov en est à sa quatrième édition car il y a eu de nouvelles investigations.

Je remercie Les Presses de la Cité pour l’envoi de ce livre, la découverte de ce fait et surtout une ambiance froide comme je les aime.

Le Mystère Dyatlov d’Anna Matveeva

date de sortie : 8 octobre 2015

Editeur : Presses de la Cité

ISBN : 978-2-258-11040-3

Nb de pages : 319

Publicités

Un petit avis ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s