Avec tes yeux de Sire Cédric

Avec tes yeux de Sire Cédric – Source Presses de la Cité

Thomas est continuellement stressé, anxieux. Il a été traité pour une dépression. Il est en proie aux insomnies. Sa compagne a décidé de le quitter. Il décide toutefois d’aller voir un psy qui pratique l‘hypnose. La séance se passe très mal. Il voit à travers les yeux d’une autre personne ce qui augmente ses peurs.

Nathalie, de son côté, est gendarme dévolue à l’administratif. Sa meilleure amie habite près de chez elle. Elle sent que quelque chose ne va pas. Mais elle laisse filer le temps laissant son amie vivre sa vie.

Après quelques heures de questionnement, Thomas arrive à retrouver la maison qu’il a vue. Il s’y rend et découvre l’horreur. Nathalie arrive sur ces entrefaites. Thomas est arrêté pour meurtre.

Je sais pourquoi j’aime beaucoup cet auteur, sa plume, les thèmes abordés, même si pour tout avouer, j’ai eu vraiment peur au début en ayant une impression de déjà vu avec le thème de voir avec les yeux de quelqu’un d’autre, de plonger dans la folie… Cela me rappelait dangereusement Le jeu de l’ombre de Sire Cédric. Mais passées les premières pages d’Avec tes yeux, l’univers change plus ou moins. On entre, de son plein gré puisque le lecteur laisse défiler les pages et souhaite avancer dans l’histoire, dans les remous provoqués par ces visions plus que réalistes pour Thomas. Des fois, cela peut faire froid franchement dans le dos, mais même pas peur ! Sauf peut-être pour l’énucléation oculaire de Lisa. Enucléation, pas tout à fait puisque c’est une intervention chirurgicale, mais plutôt l’acte de barbarie commis envers Lisa qui a été plus que torturée. Les yeux sont un des éléments centraux du roman, du tueur, du roman.

Je n’ai pas été plus attirée que ça par les deux personnages principaux, mais plutôt par les secondaires. Pourtant Thomas et Nathalie doivent résoudre de nombreux problèmes. Lui, une rupture, des problèmes d’insomnie, de stress et surtout ce qu’il peut voir à travers les yeux du tueur ce qui le rend extrêmement vulnérable et en proie pratiquement à la folie. Mais il ne sombre pas ce qui démontre, tout de même, une sacrée force de caractère, même s’il est aidé pour faire éclater la vérité. Il avance malgré tout. Il sait qui est le tueur et doit se protéger.Quant à Nathalie, elle est sujette à des troubles alimentaires, elle est simple gendarme qui souhaite évoluer dans son corps de métier. Mais, elle aussi, réputée fragile, personne ne lui fait confiance et encore moins son père, un personnage en qui je n’ai pas eu confiance dès le départ, même s’il est responsable à la Section de Recherches. Elle aussi est plus forte que ce qu’il n’y parait car elle a décidé d’avancer dans son enquête pour rendre justice à son amie. Les cours lui sont profitables car elle agit comme une pro, même si elle passe outre les ordres donnés. Les personnages secondaires sont intéressants. Il y a, bien entendu, les victimes, comme Lisa et la voisine de Thomas. L’auteur nous décrit tous les sévices qu’elles ont subi, ce qui fait froid dans le dos. Comment peut-on infliger tout ça à un autre être humain. Pour finir, il y a Fox. Que cache-t-elle ? Comment arrive-t-elle à se rendre aussi indispensable ? Elle cache un sombre passé. J’ai eu des doutes dès le départ avec Fox, qui n’est pas un personnage aussi secondaire que ça. Quant au tueur, il se sent invincible, il avance sans état d’âme.

Avec sa manière de raconter son histoire, Sire Cédric entretient énormément le suspense. Il a l’art et la manière de rendre tout ce qui se passe réel. Les scènes sont très dures, violentes. Le cadre, la météo rendent les situations très angoissantes, tout comme les odeurs dégagées qui sont détestables. En plus, à certains moments, il nous mène en bateau car le lecteur anticipe mais se retrouve bien surpris. Jusqu’à la fin, le lecteur est pris, d’ailleurs il ne doit pas la manquer car il sera surpris du dénouement imaginé par Sire Cédric, expliquant également ce qui a pu se passer il y a quelques années chez Thomas.

Moi qui aime ces phénomènes étranges, je suis un peu déçue que ces situations de voir avec les yeux de quelqu’un d’autre ne puissent encore être expliquées. je suis, en quelque sorte frustrée. Il y a également la question de l’hypnothérapie décrite. Elle soigne les causes profondes et non les symptômes. Cette thérapie peut convenir à certaines personnes mais faire du mal à d’autres. Chacun réagit différemment aux formes de thérapie existantes. Il suffit de trouver la bonne et le bon thérapeute.

Je remercie énormément Les Editions Presses de la Cité.

Avec tes yeux de Sire Cédric

date de sortie : 8 octobre 2015

Editeur : Presses de la Cité

ISBN : 978-2-258-11568-2

Nb de pages : 550

Publicités

Un commentaire sur « Avec tes yeux de Sire Cédric »

  1. J’ai beaucoup aimé ce livre, moi aussi, je trouve que l’auteur réussit de plus en plus à tenir un suspens de plus en plus intense. Il change un peu ce qu’il fait, il y a de moins en moins de fantastique, mais ça reste fort.

Un petit avis ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s