Prof jusqu’au bout des ongles de Julie Van Rechem

Prof jusqu’au bout des ongles de Julie Van Rechem – Source Editions Stock

Reprenons la quatrième de couverture qui parle d’elle-même.

Ce livre est celui que j’aurais aimé lire avant ma première rentrée des classes en tant qu’enseignante. Une voix qui m’aurait prévenue que ce métier est si humain qu’il vous bouleverse régulièrement. Une voix qui m’aurait empêchée de confondre l’institution, cadenassée et sclérosante, avec l’excitation et la gourmandise à faire progresser ses élèves. Une voix qui parle d’une expérience personnelle, sans
généraliser, et qui rappelle que rien n’est jamais dé nitif: ni le fait d’utiliser des manuels en classe, ni le fait que certains élèves s’évertuent à écrire en turquoise…
Futur ou ancien prof, parent d’élève ou même élève : j’aimerais que le lecteur referme mon livre en se rappelant que l’amertume et la grogne justi ée des enseignants ne doit jamais faire oublier l’ardeur qu’ils mettent en entamant
chaque heure de cours.

Voyages, Passions, Ecriture, Nutella, Blog (même si elle en parle peu, ce n’est pas le but du livre), Charlie Hebdo, quelques mots réducteurs, mais ce sont ceux auxquels je pense lorsque j’écris cette chronique, et surtout Professeur d’Histoire Géographie que chacun, à la lecture de Prof jusqu’au bout des ongles, aurait aimé avoir eu dans sa scolarité. Enfin, c’est ce que je pense. Voilà, c’est ça Prof jusqu’au bout des ongles de Julie Van Rechem. On aurait aimé donc avoir ce prof mais aussi rencontrer cette jeune femme pour discuter avec elle à bâtons rompus. J’ai été peu surprise de la qualité du livre, de ce qui est écrit, vu que je connais assez bien la prose de Julie avec son blog.

Julie amie enseigner. Elle nous explique pourquoi mais avec l’Education Nationale, c’est difficile, surtout lorsque l’on a manqué des réformes pour cause d’expatriation. Mais ses voyages lui ont servi énormément. Elle a une ouverture au monde indéniable. Elle est capable de se tromper, de le reconnaître, de trouver une bonne stratégie pour faire avancer ses élèves tout en respectant les programmes. Alors, oui, il faut les intéresser. Ce sont des êtres humains et le nombre d’élèves par classe ne veut pas forcément dire qu’on y arrive pour tous et à chaque fois.

Ayant été parent d’élève, je conseille ce livre à tous les parents qui ne font que critiquer les profs et qui ne connaissent rien à leur métier, à leurs passions, à leurs relations avec les élèves à leurs difficultés également. J’ai toujours eu du respect pour eux. Je les ai côtoyés de près, en tant que parent délégué de classe pendant de nombreuses années. Je les ai également remerciés, sauf deux ou trois où c’est allé beaucoup plus loin avec eux. Les professeurs sont des êtres humains qui doivent faire avec une administration et surtout des directives de l’Education Nationale. Ils ne sont pas forcément pieds et poings liés comme le démontre Julie.

Julie, c’est le respect de l’être humain, de l’enfant, de l’adolescent en pleine construction. Je dis vraiment chapeau car si tout le monde pouvait en prendre de la graine, notamment les adultes croisés sur les réseaux sociaux, dans la vie quotidienne qui critiquent tant et plus ces jeunes. Revenez des années en arrière et faites le bilan de vos jeunes années. Je me rappelle d’ailleurs d’un article que j’ai écrit où je fustigeais toutes ces personnes. J’en ai pris pour mon grade, je dois bien le dire. Il faut dire que je n’ai pas l’art et la manière pour écrire. Si j’ai quelque chose qui me hérisse, je rue dans les brancards à mes risques et périls, toujours assumés.

Au moins, elle ne nous décrit pas un univers fait d’agressions continuelles même si l’agression est évoquée. Et pourtant, elle travaille dans des zones dites sensibles. Pour tous les professeurs, il y a les classes à gérer, les différents caractères, les difficultés rencontrées. Comment faire ? Comment savoir ? Surtout lorsqu’il y a des cas de violences familiales.

Si vous lisez le livre de Julie, elle vous parle des fameuses perles ! Je n’en dis pas plus. A vous de découvrir.

J’espère Julie pouvoir continuer à te lire. Au moins sur ton blog. J’espère également que tu rencontreras un joli succès avec ce livre qui te permettra d’en écrire d’autres. En plus, je suis contente, vu la promo effectuée, j’ai pu enfin voir ton visage et ainsi savoir qui se cache derrière Julie-Chouyo. Julie, c’est la passion de transmettre et apprendre pour transmettre mieux.

Et non ce n'est pas un Alien mais un Angel Passion. Poke à ses passés, présents et futurs Pikachu
Et non ce n’est pas un Alien mais un Angel Passion. Poke à ses passés, présents et futurs Pikachu

Prof jusqu’au bout des ongles de Julie Van Rechem

date de sortie : 2 septembre 2014

Editeur : Stock

ISBN : 978-2-234-08044-7

Nb de pages : 236

Publicités

2 thoughts on “Prof jusqu’au bout des ongles de Julie Van Rechem

  1. Angelita, de l’émotion à te lire !
    Merci pour cette chronique et surtout pour avoir si bien compris le message du livre : de la passiob et un peu d’apaisement, entre profs, parents, élèves…
    Et c’est effectivement fou que nous nous lisions et connaissions depuis tant d’années sans s’être rencontrées ! 😊

    1. @Chouyo, tu sais je n’ai pas grand mérite. J’ai toujours eu beaucoup de considération pour les maîtres, professeurs, sauf un ou deux suite à de gros soucis. Ensuite, ton expérience de professeur reflète ce que je peux connaître de toi à travers tes écrits de blog. Beaucoup d’humanité

Un petit avis ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s