Northanger Abbey de Jean Austen

Northanger Abbey de Jane Austen – Source Flammarion

Catherine Morland a de nombreux frères et soeurs. Elle a un père, membre du clergé. Elle n’a jamais été attiré par les études et l’art. Elle se comportait en garçon manqué. Mais vers 15 ans, elle devient jolie et change du tout au tout.

Ses parents acceptent qu’elle accompagne les Allen à Bath pour leur cure de six semaines. Elle rencontrera Henry Tilney.

Un lecteur adulte ou même très jeune adulte peut trouver Catherine un peu niaise. Mais Jane Austen nous la rend, par certains côtés, très attachante. Il ne faut pas oublier qu’elle vient de la campagne, elle n’a jamais eu de distractions mondaines proprement dites, ni d’amitié. Donc, elle apprend sur le caractère des uns et des autres, sur la mode, sur la littérature, sur ce qui peut se dire ou pas. Mais elle garde sa fraîcheur, sa spontanéité et surtout sa franchise due à la vie simple qu’elle a menée et des parents qui ne donnaient pas franchement des conseils, ne connaissant pas la vie des personnes riches. Catherine n’aime pas non plus les mensonges, ni le ton badin. Elle sait se faire très vite une opinion, même si des fois elle est erronée. Très vite, elle sait qui elle aime ou n’aime pas. Même si elle rêve beaucoup, si ses romans la transportent, si elle a beaucoup d’imagination, trop d’imagination, elle n’a que 18 ans. Toutefois, elle arrive à écouter les conseils donnés et en prendre bonne note. Elle est également très sensible et peut pleurer si elle se rend compte qu’elle peut gêner, ne pas être acceptée pour ce qu’elle est.

Jane Austen a ce goût du détail qui rendent ses descriptions, ses personnages de très grande qualité. Elle sait démontrer que nombreux sont ceux à vouloir montrer le meilleur d’eux-mêmes mais ils ne sont pas si francs que ça. Jane Austen nous détaille cette société où se mêlent des gens ayant de l’argent, ceux qui n’en ont pas et dont les jeunes femmes veulent faire des mariages où elles pourront vivre au-dessus de leur condition première. Elle nous narre ces femmes plutôt intéressées par leurs toilettes, par les danses, par le bon côté de la vie où le paraître semble le plus important. Il y a également ces femmes qui se rencontrent et qui sont plutôt préoccupées par ce qu’elles racontent et ne font pas attention aux échanges des autres. Les hommes, avec Jane Austen, ne sont pas mieux lotis. Nous avons ceux qui prennent leurs désirs pour des réalités, qui n’hésitent pas à mentir pour s’attirer les bonnes grâces des autres et pour arriver à leurs fins. Il y a également ceux qui ont une très bonne position, qui aiment leur famille, qui sont capables de bien recevoir leurs invités mais qui sont très sensibles concernant les convenances et la dot que doit amener une jeune fille.

Jane Austen tacle également les auteurs qui sont contre les romans, qui censurent ceux des autres. Jane Austen s’adresse toujours au lecteur. Elle explique ce qui va se passer à chaque début de chapitre.

Jane Austen est un très grand auteur que j’ai déjà découvert avec de nombreux romans. Ce court roman, publié après sa mort, confirme son talent qui s’adresse à toutes les lectrices.

Je remercie les Editions Flammarion pour leur confiance.

Northanger Abbey de Jean Austen

date de sortie : 17 juin 2015

Editeur : Flammarion

ISBN : 978-2-37119-020-7

Nb de pages : 247

Publicités

Un petit avis ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s