Rush Eaux troubles de Phillip Gwynne

Rush Eaux Troubles Tome 5 de Phillip Gwynne

Dom est sûr que sa prochaine mission donnée par La Dette est de retrouver l’or de Yamashita mais il attend toujours cet ordre et ça dure. Suivant les conseils de son père et de son grand-père, il faut que ce soit lui qui provoque cet ordre. Ce qu’il fait en commençant à enquêter lui-même sur le lieu où se trouve cet or. Il se met, pour cela à la natation, ayant abandonné le demi-fond.

Je voulais mettre du temps, savourer ce cinquième tome de Rush. Mais lancée dans l’histoire, je n’ai pas pu arrêter, avalant les pages pour connaître les différents dénouements donnés à l’histoire principale et aux histoires annexes.

Cinquième tome de Rush. Et je me suis rendue compte qu’entre le premier et le cinquième, juste six mois se sont écoulés. Et quels mois ! Ils ont permis à Dominic de grandir, d’évoluer. Si auparavant, il fonçait, ne sachant pas trop à quoi s’attendre, là, tous ses actes dépendent pratiquement de La Dette et de ces contrats. Même s’il fonce dans ses missions, dans ses actes, je ne le trouve absolument pas tête brûlée. Il prend des risques, certes, mais les éléments extérieurs et surtout les personnages lui en font voir de toutes les couleurs, le mettent au pied du mur, le testent pour voir s’il est fiable, si on peut lui faire confiance.

Sans l’air d’y toucher, son père et son grand-père l’aident. Ils acceptent sans discuter les décisions prises par Dom, ses envies. Ils savent que c’est pour son bien et qu’il doit accomplir ses missions afin qu’on ne lui ôte pas la livre de chair.

Même si les tomes sont distincts les uns des autres, les histoires sont toutes liées et je pense qu’il faut tous les lire pour bien saisir ce qui se passe, même si un bref rappel est effectué au début. En effet, Dom est toujours harcelé par SMS avec des messages très inquiétants, concernant sa vie, en latin.

Phillip Gwynne instaure, sans souci, la tension au fil des pages. Chaque situation rencontre ces éléments de tension, assez différentes. Mais les éléments principaux du roman sont l’océan et également la tempête. Même, si à chaque fois, Phillip Gwynne nous fait voyager, je trouve que dans ce roman, c’est encore plus flagrant car les paysages, même sous les éléments déchaînés, sont absolument magnifiques sous sa plume.

Comme je le disais déjà auparavant, je vais quitter avec grand regret les aventures de Dom. Mais dans le dernier et sixième tome, il aura pas mal de choses à régler concernant le passé de sa famille, sa relation avec Imogen qui n’est vraiment pas au beau fixe.

Bravo encore une fois Mr Phillip Gwynne. Une série jeunesse qui ne connaît absolument aucun temps mort et les tomes sont aussi bien les uns que les autres.

Merci aux Editions Casterman pour leur confiance.

Rush Eaux Troubles Tome 5 de Phillip Gwynne

date de sortie : 6 mai 2015

Editeur : Casterman

ISBN : 978-2-203-09108-5

Nb de pages : 304

Publicités

Un petit avis ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s