Tu me manques d’Harlan Coben

Tu me manques Harlan Coben – Source Belfond noir

Kat a 40 ans. Elle est officier de police au NYPD. Depuis sa rupture avec Jeff il y a 18 ans, elle ne s’en est jamais trop remise car elle n’a pas eu d’explications. Son amie, Stacy, détective privé, l’inscrit sur un site de rencontre et elle tombe sur la photo de son ex. De plus, elle son père a été assassiné il y a également 18 ans.

Gerard Remington, quant à lui, se retrouve enterré. Il devait partir avec en voyage avec Vanessa.

Entre la photo de Jeff, la mort de l’assassin de son père, Kat va vouloir répondre à toutes ces questions. Mais des éléments extérieurs vont se rajouter à sa quête, l’entraînant dans une enquête aux ramifications improbabales.

Quand on est fan d’un auteur, on peut être déçu. Cela m’est arrivé deux ou trois fois avec Harlan Coben. Sur la masse lue, c’est vraiment très peu. J’ai donc laissé passer de nombreux mois avant de me replonger dans Le Maître de mes nuits blanches. C’est donc, tout de même, avec une certaine appréhension que je me suis plongée dans son dernier roman. Les toutes premières pages ne m’ont pas franchement convaincue. Mais j’ai tenu et je l’ai retrouvé. J’ai retrouvé un de mes auteurs fétiches. Ah oui, la trame est toujours la même. Deux ou trois histoires qui s’imbriquent l’une dans l’autre. Mais c’est son style. Je trouve Tu me manques parfaitement abouti, avec une histoire qui a un sens, ce qui pouvait manquer à ceux qui n’ont pas eu ma préférence. Dans la lignée de Ne le dis à personne ? Oui, pourquoi pas même si ce roman constitue toujours mon préféré d’Harlan Coben. Donc, vous l’aurez compris, j’ai difficilement lâché ce roman, lu en très peu de temps. Mais j’en ai savouré chaque page et j’ai laissé tout de même durer le plaisir pour me laisser moins de 50 pages pour la fin.

Avec Harlan Coben, les éléments s’enchaînent sans aucun temps  mort. Le lien se fait entre les différentes affaires, les différents éléments, avec l’entrée en scène de personnages et leur histoire. Il nous informe au fur et à mesure de qui fait quoi et comment. Le lecteur s’interroge bien évidemment concernant le rôle de Jeff. Pourquoi est-il sur ce site de rencontre, pourquoi il ne reconnait pas la chanson envoyée par Kat, pourquoi ne veut-il pas la voir ? Est-il un manipulateur ou est-il manipulé ? Tout est fait pour que Kat pense que son ancien amoureux est responsable et un séducteur auprès de nombreuses femmes.

Qu’en est-il exactement du meurtre du père de Kat, ancien policier. Elle veut des réponses à ses questions. Elle remue les éléments du passé et ça fait mal. Est-elle armée pour affronter la vérité qui risque de changer à tout jamais ses relations familiales et la figure de héros laissé par son père ?

Harlan Coben parsème toujours ses romans d’une certaine dose d’humour noir. Les premières pages en sont le reflet, même si pour le reste, je ne l’ai pas trouvé. Il se documente également. Il fait appel à son passé, à ce qu’il a vécu et il met également en cause les nouvelles technologies, démontrant qu’avec Internet, on est à l’abri de rien. Il met le lecteur en garde sur cette dangerosité des rencontres, via le Web, sur la facilité à entrer dans les machines, à récupérer des mots de passe, à usurper de l’argent.

Harlan Coben aime les femmes. Si Myron était son détective fétiche, il donne une belle part aux enquêtrices et également aux détectives privés. On ne se refait pas. Et Harlan Coben n’aime pas les hommes imbus d’eux-mêmes, qui montrent leurs richesses, sûrs de leur charme. Le ton est sarcastique mais il démontre que l’on peut changer également avec un tant soit peu d’humour de la part de son personnage.

Harlan Coben a accepté que Tu me manques soit adapté au cinéma. Sera-t-il partie prenante afin que son livre entier soit respecté, comme cela a été pour Ne le dis à personne ?

Tu me manques d’Harlan Coben

date de sortie : 5 mars 2015

Editeur : Belfond Noir

ISBN : 2714454844

Nb de pages : 418

Publicités

Un petit avis ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s