L’ITW de Charlotte Bousquet

Charlotte Bousquet, dont le dernier roman, Si j’étais un rêve…(ma chronique) parait ce début de mois de février 2015, a accepté de répondre à quelques questions. Je remercie l’auteur pour sa confiance et pour  la photo envoyée pour agrémenter l’article.

Je vous laisse découvrir l’ITW de Charlotte Bousquet.

Charlotte Bousquet - Crédit photo : JoLeBris
Charlotte Bousquet – Crédit photo : JoLeBris

Ecrivez-vous depuis longtemps ?

J’écris depuis toujours, ou presque. J’ai publié un premier roman en 1999. Puis, après une pause due à mes études, une trilogie de fantasy en 2004. Et je ne me suis jamais arrêtée depuis, puisque c’est devenu ma profession.

Quelle formation scolaire avez-vous ?

J’ai un doctorat de philosophie.

Etes-vous vous-même lectrice ? Quel style de livres vous plait le plus ? Quels auteurs ?

Je suis une grosse lectrice, depuis toujours. J’ai des lectures éclectiques : jeunesse, poésie, young adult, essais philosophiques, pyschanalytiques ou historiques, romance, fantasy, littérature classique, tout ce qui me tombe sous la main du moment que j’accroche au style littéraire et/ou au thème et/ou à l’histoire (le et/ou étant bien entendu parce que si je lis un essai sur l’intelligence animale, ce n’est pas parce que j’ai envie d’être transportée par l’histoire ou éblouie par la pertinence d’une plume – même si Vinciane Desprets, par exemple, écrit très bien). Les auteurs, c’est pareil. La liste est longue, et va de Renée Vivien à Samantha Bailly, en passant par Proust, Burgess, Molière, Green, Rowling, ou encore Johan Héliot… j’en oublie plein, dont énormément de collègues et amis.

Où trouvez-vous vos idées ?

Partout ! Ça peut être en regardant un documentaire ou un film, en lisant un article de journal, au détour d’une discussion, en puisant dans des expériences personnelles, des thèmes qui me tiennent à cœur…

Faites-vous des recherches ? Si oui, à quel endroit 

Cela dépend. J’ai récemment terminé l’écriture d’un gros roman historique qui prend place à Paris, entre 1912 et 1920. Cela m’a demandé énormément de travail. En général, je me nourris de livres (essais, documentaires, fiction écrite à l’époque, etc.) et de documents glanés sur le Net. Pour Si j’étais un rêve…, j’ai déjà visité (un peu) la Bulgarie, et j’ai trouvé ce pays très attachant. Les événements qui s’y sont déroulés en 2013 m’ont beaucoup touchée.

Votre bibliothèque idéale ?

La mienne, parce que toujours incomplète !

L’idée pour Si j’étais un rêve…

Le rapport à l’autre, à la différence est l’un des thèmes récurrents de mes romans. Au nom de quelle norme aussi arbitraire qu’absurde oblige-t-on des hommes et des femmes à vivre dans le mensonge, l’humiliation pour avoir le droit d’exister (ce qui touche au racisme, à l’homophobie et à la transphobie, entre autres) ? Et bien sûr, l’envie de construire une histoire d’amitié réaliste, en ce sens qu’on a toujours tendance à penser le pire des « jeunes » (une forme de rejet comme une autre…) – « ils » ne lisent pas, « ils » ne s’intéressent à rien, « ils »… et ce n’est pas vrai (des abrutis, il y en a partout, ce n’est ni une question d’âge ni une question de pays). Des ados comme Lina et Nour, j’en ai rencontré pas mal – et j’aurais pu être l’une ou l’autre, quand moi-même j’étais au lycée. Enfin, le tatouage comme expression de l’âme, est encore un leitmotiv chez moi… Dans Si j’étais un rêve… , il s’est imposé

Avez-vous mis longtemps à l’écrire ?

Non, Si j’étais un rêve… fait partie des romans qui se sont imposés comme des fulgurances.

http://www.charlottebousquet.com, pour retrouver la plupart de ses romans, ainsi que son blog.

Publicités

Un petit avis ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s