Les légendes noires – Anthologie des personnages détestés de l’Histoire de Sophie Lamoureux

Les légendes noires – Anthologie des personnages détestés de l’Histoire de Sophie Lamoureux – Source Casterman

Pour une fois, je vais prendre le résumé de l’éditeur qui est beaucoup plus parlant que ce que je pourrais écrire. Même si je n’aime pas meubler mes avis.

Nous sommes tous plus ou moins familiers des grands héros de l’Histoire, mais que dire des autres : les fous, les traitres, les tyrans, les criminels, les dictateurs, massacreurs, salauds et horribles…? Les Légendes Noires nous invitent à rencontrer ces personnages abominables, méprisés, détestés ou violemment controversés, qui ont souvent horrifié leurs contemporains mais n’en ont pas moins joué, en leur temps, un rôle marquant sur le plan historique. Nécessaire, utile et édifiant.

Il est possible de considérer Les légendes noires comme une BD puisque nous avons quelques dessins représentant les personnages. Mais la part de texte est plus importante. Toutefois, visuellement, tout se tient bien. Les légendes noires convient dont à tout public, adolescents et adultes. Car pour tout vous dire, ces derniers en apprendront sur ces « vilains » personnages de l’Histoire. En effet, un rappel est toujours utile et comme on apprend à tout âge, c’est très intéressant.

J’ai bien aimé l’ordre chronologique qui va de avJC jusqu’à nos jours. Sachant, comme le dit l’auteur, que certains personnages d’aujourd’hui sont encore vivants et qu’ils ne sont pas forcément étudiés, du moins leurs actes et que certains historiens pourront trouver des « excuses » à ce qu’ils ont fait. En effet, dans tous les personnages lus, il y a forcément les légendes, les premiers écrits des historiens et les études faites plus tard. Donnent-ils une autorité, des excuses à ces personnages de l’histoire ? Cela permet-il réellement de démêler le vrai du faux ? Cela dépend. Mais cela permet de connaître un peu plus leur caractère et ce qu’ils ont réalisé durant leur vie.

Nous commençons avec Akhenaton et nous finissons avec Mc Carthy.

L’Histoire est tout de même riche même si les mêmes sujets reviennent régulièrement. La lutte pour le pouvoir, la religion, les massacres de population, les impôts et taxes. Nous avons donc les différents régimes et ceux également qui s’essaient à changer la religion de leur pays. Un lien est créé entre certains personnages anciens et actuels par leurs actes, leurs caractères.

Je peux dire également que je ne connaissais pas du tout certains personnages historiques décrits. La faute à l’école ?

J’ai bien aimé également la présentation du personnage en tête de page avec ses nom, prénoms, lieux et dates de naissance et de mort. Nous avons ensuite l’explication historique des faits avec un petit encart sur un autre personnage de la même période.

Que peut-on retirer des Légendes noires ? Outre le fait de passer un bon moment, certains éléments peuvent encore servir à l’heure actuelle. Le lecteur peut également établir des comparaisons avec des personnages d’aujourd’hui.

Et pour aller plus loin, on se rend compte que les Juifs souffrent depuis la nuit des temps. D’ailleurs, je mettrai un mauvais point aux chiffres des déportations françaises considérées comme très peu par rapport aux autres pays. J’ai l’impression que l’on tente encore de minimiser ce qui s’est passé en France. Oui, il y a eu la Résistance. Oui, les Juifs Français n’ont pas tous été déportés. Mais, il ne faut pas oublier que c’est déjà trop.

Merci à Casterman pour cette belle découverte.

 

Publicités

Un petit avis ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s