Lune Mauve, L’Héritière, Tome 2 de Marilou Aznar

Lune Mauve L’Héritière Tome 2 Marilou Aznar – Source Casterman

Séléné est revenue d’Autre Monde avec Cléo, Vadim et Dagan. Elle a repris sa vie de lycéenne tant bien qui mal. Elle est toujours amoureuse de Thomas mais il semble la fuir.

Elle a une mission, trouver un antidote un vaccin pour soigner toutes les femmes d’Outre Monde. Son père connaît la vérité mais il est en danger.

J’ai donc fini la trilogie de Lune Mauve. Je reste sur ma première impression avec un tome 1 excellent. Les deux autres tomes sont très bons car ils bénéficient de la plume affutée et poétique de Marilou Aznar.

Comme dans les autres tomes, on ne s’ennuie pas. L’action est bien là, les personnages sont plus ou moins attachants. L’auteur nous en dévoile toujours un peu plus même si on commence à bien les connaître. Il y a toujours des éléments nouveaux. Je ne me lasse pas de Séléné, ni de son père, ni de Thomas, même si les deux derniers ne sont pas des personnages principaux mais il font partie de l’histoire de la jeune adolescente qui se révèle toujours très forte, qui a de la suite dans les idées, qui sait ce qu’elle veut. Elle accomplit sa mission car elle est obligée mais elle a toujours l’espoir de ne plus être cette Messagère de ce Monde, de Viridan. C’est une charge trop lourde pour elle. Surtout qu’elle n’a connu qu’un seul monde, celui dans lequel elle vit. Même si l’entraînement dont elle a bénéficié pour être Messagère et pour sauver Viridan a été très fort, Séléné a besoin de ceux qui vivent avec elle pour se sentir complète. De plus, les relations ne sont pas au beau fixe entre Cléo, Dagan, Vadim et elle.

Marilou Aznar se penche sur l’histoire de famille de Séléné. En effet, son père a refusé son héritage, laissant le champ libre à son frère, père d’Alexia. Est-ce pour cela que les deux cousines ne s’entendent pas. Car Alexia est une véritable peste, il faut bien le dire. Elle profite de l’argent de son père pour mener son monde à la baguette et en particulier Séléné. Mais elle est mal tombée, car Séléné a un bon fond et du coeur.

Pas facile de trouver cet antidote pour sauver toutes ces femmes. Il faut preuve d’imagination, se servir des autres car le projet est secret et pourrait mettre de nombreuses personnes en danger de mort. Mais peut-on faire confiance à ceux qui doivent aider ?

On s’attache à Cléo, au fait qu’elle soit malade, à son caractère. Elle voit d’un très mauvais oeil Séléné prendre sa place alors qu’elle sait depuis l’enfance qu’elle doit être cette Messagère et épouser l’homme qu’elle aime. Elles sont unies pour le pire. Elles doivent faire face ensemble.

Thomas est, quant à lui, pris entre deux feux. Alexia qui s’est accrochée à lui et qu’il considère comme une bouée de sauvetage après la disparition de Séléné et cette dernière pour qui il éprouve des sentiments. On le sent prêt à pardonner car il souffre autant qu’elle. Mais Séléné est franchement coincée.

Marilou Aznar nous transporte dans son monde fictif avec toujours de la poésie pour décrire les paysages, les caractères des personnages. Elle sait comment faire monter l’urgence, ne laisse aucun temps mort au lecteur pour qu’il continue à être transporté par cette histoire. Au début de chaque chapitre, nous avons quelques notes écrites nous expliquant le monde de Viridan. Ces informations sont indispensables à l’histoire pour nous permettre de comprendre dans quel monde Viridan évolue.

Ces romans étant destinés à un public jeune, Marilou Aznar en donne tous les ingrédients. Le monde fantastique, des personnages en qui les ados peuvent se reconnaître, les blogs, les amours, les copains et une bonne dose de suspense tout le long du roman.

A l’heure actuelle, je ne sais pas si la série se poursuit. J’aimerais bien retrouver tout le monde dans un prochain roman.

Je remercie surtout Casterman pour m’avoir fait découvrir cette série.

Publicités

Un petit avis ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s