Oeuvres amoureuses de Napoléon d’après ses lettres d’amour à Joséphine

Oeuvres amoureuses de Napoléon d’après ses lettres d’amour à Joséphine

Ce livre nous dévoile de nombreuses lettres écrites par Napoléon à son grand amour Joséphine.

Il y a quatre parties. Lorsqu’il est le Général Bonaparte. Ensuite lorsqu’il est 1er Consul, puis Empereur et la quatrième partie dévoile les lettres de Joséphine à sa fille.

Certains noms n’apparaissent pas, juste les initiales. Car on ne dit pas toujours du bien des personnes qui sont décrites.

Ces lettres ont été dévoilées pour que Joséphine ne soit pas perçue comme une femme malhonnête dans son amour pour Napoléon, même s’il a tout accepté d’elle. Elles devaient être publiées en 1825 mais cela a été réalisé beaucoup plus tard.

Une facette humaine, amoureuse d’un homme qui a entretenu une très grande correspondance avec une femme qu’il a profondément aimé. Il a été un père pour les enfants de Joséphine et un grand-père également. Il s’est toujours soucié d’eux, de leur bien-être, même si son côté autoritaire transparait toujours. La famille a été très importante pour Napoléon et ce, malgré les divorces. De toute l’Europe, il lui a écrit. Il lui a raconté ses grandes batailles même s’il ne pouvait pas tout dire. Il parle énormément de sa santé et s’intéresse à celle de Joséphine. Dès qu’il reçoit une lettre d’elle où elle semble avoir quelques soucis, il la gronde car il ne supporte pas qu’elle pleure, surtout s’il doit arriver. Joséphine doit être bien portante pour recevoir son mari, qui peut arriver à tout instant.

Il est question également de jalousies. Il lui conseille de ne croire qu’en lui. Il donne des ordres, son côté autoritaire. Mais c’est un homme qui a peur de ne plus être aimé. Dès qu’il n’est pas satisfait, il passe au vouvoiement. Celui-ci et le tutoiement peuvent alterner dans une même missive. Joséphine apparaît jalouse, triste, abandonnée, elle ne profite pas de son statut d’impératrice.

Que ce soit dans les lettres de Napoléon à Joséphine ou de Joséphine à sa fille, ils se plaignent de ne pas recevoir assez de lettres. Que ce soit dans leurs lettres à l’un et à l’autre, il semble y avoir une forme de chantage.

L’amour s’est émoussé au fil du temps mais la tendresse est toujours là et transparaît dans toutes les phrases, même si certaines fois, il y a une certaine condescendance, un ton plus froid et moins de facilités pour qu’elle le rejoigne. Napoléon semble avoir tout passé à Joséphine, ses dépenses, ses envies. Elle a toujours référé à L’Empereur de ce qu’elle voulait faire et n’a jamais pris de décision sans qu’il soit au courant. De toutes façons, c’est lui qui commande et qui doit protéger sa femme. La peur de l’attentat, de la mort est toujours bien présente. Les voyages doivent être faits sans le moindre risque.

Napoléon est amoureux, il est jaloux, autoritaire.

Quant à Joséphine, outre l’Empereur, ses enfants et petits-enfants sont tout pour elle. C’est une femme qui souffre de la séparation d’avec les siens.

J’ai vraiment adoré me plonger dans ces lettres personnelles qui nous montrent deux personnages historiques sous un autre jour. L’amour est fort mais les préjugés ont toujours du bon surtout lorsque l’on doit donner un héritier à l’Empire. Il a été obligé de divorcer, de prendre une autre épouse, mais son amour est toutefois toujours là, malgré la jalousie, la calomnie. Napoléon est rendu humain, certes, mais le personnage ne m’a toutefois pas emballé tant que ça car son passé parle pour lui, tout comme les expositions que l’on peut voir, notamment en Corse. Je pense que cet homme a été profondément misogyne, qu’une seule femme a compté pour lui car il critique toutes les autres. D’ailleurs, Joséphine est restée Impératrice après son divorce.

Je remercie Myboox de m’avoir choisie pour chroniquer ces lettres.

Publicités

Un petit avis ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s