La mode racontée aux enfants de Nathalie Azoulai et Delphine de Canecaude

tous les livres sur Babelio.com

Ce beau livre retrace l’histoire de la mode pour les petites filles ou les petits garçons de ses débuts à maintenant.
Lorsque j’ai eu la possibilité de choisir des livres en sélection jeunesse avec Babélio, mon choix s’est porté sur deux livres consacrés à la mode et un autre d’un auteur pour adolescent, auteur déjà et que j’avais apprécié.

J’ai reçu ce très beau livre des Editions de La Martinière, un beau livre de 2013.
Il permet aux enfants de connaître les éléments essentiels de la mode. Selon l’âge, je conseille de le lire avec un adulte car certains mots sont assez difficiles à comprendre.
La mode m’intéresse énormément mais j’ai tout de même appris deux ou trois choses importantes concernant les grandes maisons de Haute Couture, qui sont peu nombreuses. Elles sont nommées Maisons de Haute Couture car elles doivent, au moins, posséder deux ateliers.

Le livre est composé d’un petit lexique pour certains mots. Il y a des références au cinéma, à des dates, des chiffres importants (le nombre de maisons, le nombre de clientes Haute Couture, le temps qu’il faut pour créer une robe après un défilé aux mensurations de la cliente.

Bien entendu, les plus grands sont là comme Chanel, Dior, Yves Saint-Laurent. Jean-Paul Gaultier est juste nommé et je trouve dommage que rien n’ait été écrit sur lui. Il a quand même des années de métier derrière lui maintenant.

On part également à l’étranger avec la mode en Angleterre, en Italie. Mais je trouve que comparer Lady Gaga à Daphné Guiness, c’est complètement inapproprié. La seconde a inventé pas mal de choses mais Lady Gaga n’est pas anglaise, il me semble. Et niveau excentricité, Daphné Guiness est certes excentrique mais c’est toujours de bon goût, au contraire de Lady Gaga. Ce n’est pas parce que l’on s’adresse à des enfants que l’on doit citer Lady Gaga a tout bout de champ. L’étranger c’est également le Japon, la Belgique et les Etats-Unis et leur esprit marketing.

Le livre se penche sur les ateliers Haute-Couture, le défilé, le métier de mannequin, les magazines, les blogs mode et surtout le travail du photographe, important dans la mode puisqu’il crée une ambiance pour mettre en scène des vêtements. Toutes les photos présentes dans ce livre sont expliquées à la fin du livre.

Si on commence avec l’histoire de la mode et le luxe, on finit avec la mode vite faite et le cas Zara qui crée vite, peu, renouvelle constamment et qui a de nombreux clients. Entre une chaussure Zara et une chaussure Chloé, il n’y a pas photo. Je préfère vraiment ne pas acheter Zara et n’ayant pas les sous pour m’acheter une Chloé, je me rabats sur autre chose.

Bref, enfin, pas si bref que ça. Un très beau livre qui peut faire un joli cadeau. Il est ludique, bien écrit, avec de belles photos pour connaître l’univers de la mode avant d’en faire son métier ?

Publicités

Un petit avis ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s