Dames de coeur d’Anne Morel

Dames de coeur Anne Morel Source Editions Baudelaire

Ariane sort d’une relation amoureuse très difficile. Elle a mis du temps à s’en remettre. Elle s’inscrit à des cours de théâtre en amateur et elle rencontre Gabrielle, mariée, deux enfants.

Ariane tombe très vite amoureuse de Gabrielle mais elle y va doucement car elle ne sait pas si c’est réciproque et elle a peur de souffrir encore une fois.

J’ai tout simplement adoré ce roman d’Anne Morel. Je remercie d’ailleurs les Editions Baudelaire qui m’ont proposé l’envoi. Franchement je ne regrette pas ma lecture.

Vous me connaissez, je suis une personne avec des idées, certes radicales, mais j’estime que tout un chacun doit vivre sa vie comme il l’entend. Qu’il soit homosexuel, étranger, …chaque personne mérite le respect. Et les homosexuels ont également droit à l’avancée de leurs droits dans la société. Ils ont obtenu le mariage. Maintenant, il faudrait qu’ils puissent également avoir des enfants sans problèmes. Bref, je ne m’étends pas sur le sujet. D’autres peuvent le faire très bien ou carrément très mal. Les réacs n’ont pas de place chez moi.

Est-ce que l’homosexualité est un sujet sensible ? Très certainement. On parle très peu de l’homosexualité féminine, de ces femmes qui s’aiment et qui ont choisi d’aimer les femmes, de ces femmes qui se découvrent homosexuelles après avoir tenté ce que la société impose, à savoir un homme et une femme. Mais ces femmes aiment, sont amoureuses et souffrent également lorsque l’amour n’est pas réciproque, lorsqu’il existe ces nombreuses barrières et aussi lorsqu’une relation se termine car l’amour n’est plus là ou lorsque l’autre veut prendre l’ascendant. En tous les cas, Anne Morel traite cette homosexualité avec beaucoup de délicatesse. Les faits sont là, elle ne les enjolive pas. D’ailleurs, elle nous explique également les combats, les luttes de ces femmes, de ces hommes qui veulent aimer une personne du même sexe. Ces références historique sont très intéressantes. En effet, l’homosexualité a été cachée, bannie, tolérée et l’Eglise a fait le reste. Anne Morel nous permet également d’en comprendre un peu plus sur ces évolutions. Anne Morel ne porte en aucun cas un jugement sur la société actuelle.

Parlons des personnages, de ces femmes qui sont homosexuelles ou qui la découvrent avec toutes ces questions sur l’amour féminin. Lorsque le personnage est marié, mère de famille, elle se sent anormale, mais elle va tenter de vivre sa passion jusqu’au bout, même si elle sera obligée de rentrer dans le rang à cause de son mari. Les préjugés ont la peau dure. Le mâle est roi et il ne souffre aucune contradiction. Il peut faire souffrir, faire ce qu’il veut, sa femme n’a pas voie au chapitre. Une société bien pensante, archaïque, lorsque l’on a une position professionnelle et de l’argent. La femme est aux fourneaux et doit s’occuper des enfants.

Ce roman est un roman plein d’amour, d’amitié. Et pas que de l’amitié entre femmes. En toile de fond, la pièce Roméo et Juliette qui connaissent un destin tragique. Gabrielle et Ariane connaîtront-elles le même destin, tout comme Capucine et Pomone à un autre niveau ? Les personnages sont tendres, hardis, chacun avec son caractère.

L’accent est également mis sur Ariane qui a souffert de ne pas connaître sa mère et qui ne s’est jamais sentie aimée. Et encore là, c’est la faute à cette société bien pensante.

Les scènes d’amour sont tout ce qu’il y a de plus pudique. Rien n’est cru.

Si l’auteur lit ma critique. J’aimerais qu’elle m’explique le prologue car je n’ai pas compris qui est cette femme à qui elle fait référence. Je ne l’ai pas trouvée dans le roman car elle semble beaucoup plus vieille qu’Ariane, à moins que cela soit moi qui me fasse des idées et qui ai interprété.

En tous les cas, Mesdames, j’espère que vous pourrez trouver le bonheur. L’amour est difficile, les relations aussi. Vous avez encore beaucoup de chemin avant cette acceptation complète.

Publicités

3 commentaires sur « Dames de coeur d’Anne Morel »

  1. Bonjour,

    Votre critique si précise et poussée nous donne envie de lire ce livre. Néanmoins si le prologue n’est pas clair cela ne gâche t’il pas un peu le livre? Le sujet tabou pour certains à l’air d’être bien traité ce qui le démocratisera aux yeux de tous.

    Merci pour votre avis sur ce livre qui pourrait m’intéresser.

Un petit avis ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s