Les Histoires terribles d’Edgar Allan Poe

Ce livre de la Collection Jeunesse de Flammarion permet aux adultes de découvrir cet auteur américain (ce qui est mon cas) et aux plus jeunes de se familiariser avec les nombreux univers de l’auteur.

Ces textes (nouvelles, romans, poèmes, citations) sont présentés par Danielle Martinigol qui nous en dit plus sur Edgar Allan Poe. Elle a répertorié six univers de l’auteur, précurseur de six genres littéraires.

Elle nous explique également pourquoi Edgar Allan Poe a influencé, été traduit ceux qui l’ont suivi.

Edgar Allan Poe est donc le précurseur du roman fantastique, du roman policier, du roman d’aventures, du roman de science-fiction, du roman satirique.

Pour ma part, je me sens plus à l’aise avec la partie policier et satirique.

Dans la partie fantastique, nous trouvons de nombreux personnages atteints par la folie, des animaux qui changent les hommes. Le meurtre n’est jamais loin. Mais le personnage est tellement hanté par le remords qu’il se sent forcé d’avouer. Et pour cela, son comportement change. Il se croit libéré par le meurtre mais celui-ci prend le dessus. Il se sent persécuté par un animal, une personne qui, d’outre-tombe, se venge. Tout cela est, en définitive, bien mené. Pour ma part, ce n’est pas trop ma tasse de thé. Mais j’aime bien comme Poe s’intéresse à la psychologie de ses personnages. D’ailleurs, ils sont soit beaux, soit difformes. Peu de juste milieu.

La partie aventures concerne tous les progrès techniques qui ont vu le jour, comme des voyages de plus en plus lointains. Edgar Allan Poe fait parler ses personnages pour décrire leurs aventures que les autres ont du mal à visualiser et qu’ils considèrent comme fausses. A ce moment-là, on peut comprendre que cela peut paraître irréel. Mais comme nous avons étudié l’histoire, nous accordons pas mal de véracité à ces récits et aux suivants. D’ailleurs de nombreux auteurs ont tenté de continuer ces récits pour bien montrer que l’auteur avait vu juste et qu’il s’intéressait réellement à tout. Je ne suis pas une fan des récits d’aventures, proprement dits. Il faut qu’il y ait avec une histoire de fond.

Auguste Dupin est le premier enquêteur privé de l’aventure littéraire. Il analyse les faits, les journaux. A force, il va travailler avec la police comme de nombreux enquêteurs. Pour ces romans, Edgar Allan Poe s’est inspiré de faits divers passés aux Etats-Unis. Par contre, il situe les actions à Paris. C’est un bon moyen pour lui de se moquer un peu de ce qu’écrivent tous les journaux américains qui enquêtent en lieu et place de la véritable police et qui souvent racontent de nombreuses bêtises. Déjà, la satire est bien là. L’oeuvre d’Egdar Allan Poe n’a pas souvent été comprise par ses contemporains. Il faut dire que le personnage pouvait ne pas paraître sérieux.

Edgar Allan Poe prend la plume mais il laisse le narrateur raconter l’histoire pour donner plus de crédit. Dans ses nouvelles, romans, Poe est attiré par la mort, par les cadavres, par les membres d’un être humain. Cela se remarque dans la série policier et fantastique. L’irréel fait peur, ce que l’on ne connait pas aussi et l’imagination des êtres humains est galopante face à un être différent, à des éléments naturels déchaînés.

Danielle Martinigol nous apprend que Baudelaire a été le premier à traduire Edgar Allan Poe.

Grâce aux Editions Flammarion, que je remercie, je lirai maintenant mes romans, policiers, en ayant à l’esprit Edgar Allan Poe même si la science en la matière a fait énormément de progrès pour résoudre les enquêtes. Mais les héros policiers sont tous un peu dilettantes et aussi contre l’ordre établi

Publicités

One thought on “Les Histoires terribles d’Edgar Allan Poe

Un petit avis ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s