Et au bout l’océan de Fanny Leblond

tous les livres sur Babelio.com

Eve est face à l’Océan Atlantique, Estuaire de la Gironde. Elle vient de vivre une année horrible et elle a décidé de partir, de tout quitter.

Pourquoi ? Nous allons le découvrir au fil des pages. Car Eve a tout pour être heureuse, un mari qu’elle aime, deux garçons, deux amies très proches et surtout une région qu’elle adore par dessus tout.

Mais tout vole en éclat lorsque le meilleur ami de son mari refait surface. Meilleur ami qui se révèle être un ex d’Eve. Mais ce n’est pas fini, sa meilleure amie disparait et tout le reste s’enchaîne.

Même si je l’ai lu pendant plusieurs soirs, je n’ai pas décroché de ce roman.

En premier lieu, il m’a permis de reconnaître des lieux déjà visités et de retrouver également Bordeaux. Est-ce que cela donne un bon point à l’auteur, Fanny Leblond. Bien sûr, mais pas que. Parce que je m’attache énormément à son pouvoir des mots. Elle sait admirablement bien les mettre en scène pour décrire des scènes, des paysages, la quête de la maison d’Eve et de son mari.

Et il y a toujours ces références à l’eau. Que ce soit la rivière, l’Océan… Eve est une fille, une femme qui ne peut pas vivre sans cet élément essentiel. Il cache ses peines, il lui permet de se confier. Que ce soit donc dans la joie, la bonne humeur, la tristesse ou la colère, elle y revient toujours. D’ailleurs l’eau et l’Océan sont également des thèmes centraux de ce roman et le but final aussi. Puisqu’avec un peu d’imagination, on peut penser qu’Eve et son amie vont se retrouver, se recentrer et pourquoi pas refaire leurs vies après tout ce qu’elles ont subi. Toujours cette eau qui régit les sentiments, les jalousies. Elle est extrêmement présente dans les mots, les métaphores.

Et au bout l’Océan, c’est l’histoire d’une trahison. Une amie très proche, que l’on connait depuis la maternelle, qui trahit et dont on connaître le véritable visage, l’horrible visage. Une amie qui a toujours jalousé Eve, qui a toujours voulu vivre ses histoires d’amour au point de commettre les plus horribles des méfaits. Car est-ce qu’il y a pire comme vengeance la jalousie ? De là à commettre tout et n’importe quoi. Même si on se sent manipulée depuis toujours et que l’on n’a pas supporté un fait dans un pensionnat. Mais il n’y a pas qu’une trahison. Il y a l’histoire de plusieurs couples qui sont amis.

Fanny Leblond nous dépeint très exactement les sentiments d’Eve lorsque les souvenirs affluent au point qu’elle en perd le sommeil. Peut-être pas le goût de vivre, mais elle idéalise son ancien amour. Et elle préfère correspondre via un écran et se faire des films. C’est plus facile ainsi d’idéaliser un passé, un présent et peut-être un avenir. Malgré les rencontres, elle est prête à sauter le pas mais il y a toujours quelque chose qui la retient jusqu’à sa prise de décision qui ne la fera pas avancer. Elle a cet homme dans la tête, dans son coeur. Au point qu’elle se referme sur elle-même et cette situation n’arrangera pas sa vie de couple. D’ailleurs elle n’interrogera pas son mari lorsqu’une certaine « vérité » lui ait apprise. Et son état rêveur, lointain fait que personne ne la comprendra, ne prendra sa défense.

Donc, oui Fanny Leblond s’attache à nous narrer de nombreux personnages, dans ce qu’ils ont de beau mais aussi de ce qu’ils ont de mal au plus profond d’eux. Et des personnes comme ça existent, même si je n’en connais pas. Y aurait-il un petit côté autobiographie là-dedans. On dit que les auteurs s’inspirent plus ou moins de leur propre vie pour écrire. Nous sommes en droit de nous le demander. Mais laissons cette part de mystère.

Fanny Leblond semble également être une grande lectrice car nous avons des mots de véritable lecteur sous sa plume. Elle se rapproche de nous, veut devenir notre amie. Car un lecteur et un auteur ont très souvent des points communs.

En tous les cas, je remercie Babelio de m’avoir sélectionné pour cette découverte et aux Editions Passiflore d’avoir été partenaire.

Publicités

One thought on “Et au bout l’océan de Fanny Leblond

Un petit avis ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s