Sérum, Saison 1, Episode 1 d’Henri Loevenbruck et Fabrice Mazza

On se trouve dans une chambre d’hôtel sordide avec un homme les mains pleines de sang.

Ensuite une femme tente d’échapper à des agresseurs, des coups de feu sont tirés. On pense qu’elle est morte mais elle est amenée à l’hôpital où elle survit.

Nous sommes un vendredi 13 et Lola Gallagher est au commissariat où elle s’apprête à partir pour rejoindre son fils. Mais elle est appelée sur les lieux de la fusillade.

Lola a 42 ans et va tenter plus que tout d’aider cette inconnue qui ne sait plus rien d’elle.

Sérum est une série policière écrite à deux mains. Un site lui est d’ailleurs consacrée afin de continuer à en savoir plus, à partager des contenus en rapport avec cette série. Ayant été dans les premières à utiliser le site où il fallait résoudre, c’est assez costaud il faut bien le dire puisque je n’en avais trouvé aucune. 

Cela permet également de patienter entre les sorties poches de cette série qui comporte plusieurs saisons de six épisodes chacune.

Au fil des pages, on trouve des flashcodes qui permettent de suivre sur le site serum. Ce serum n’altérerait en rien la personnalité de la personne mais il rapproche de la conscience. En tous les cas, si j’ai bien compris l’injection, la séance ne dure pas longtemps mais le matériel est vraiment archaïque.

J’ai reçu en cadeau le deuxième épisode et je n’allais donc pas commencer par celui-ci donc j’ai acheté le premier et ma lecture me donne une très bonne impression. Ca risque de donner.

Comme toute série, l’épisode 1 s’arrête à bon escient. On sait que la jeune femme est dans le bureau du psy mais on ne sait pas du tout ce qui lui arrive mais on imagine le pire.

J’ai mis très peu de temps à lire ces quelques pages. J’ai été happée par l’histoire, par la manière dont tout est raconté. Les auteurs nous amènent où ils veulent. On fait en premier lieu connaissance avec leurs styles d’écriture et je pense que l’on va très vite entrer dans le vif du sujet avec le second épisode même si c’est le cas pour le premier.

J’adore les personnages. Lola, une femme de 42 ans qui élève seule son fils. Elle est Irlandaise et bien que dans la police, elle agit avec intuition pour résoudre ses enquêtes. Comme de nombreux flics de romans, elle n’aime pas trop agir dans le cadre légal et prend de nombreuses initiatives qui peuvent se révéler malheureuse. Ensuite, il y a son petit garçon à qui il manque une figure paternelle. Un petit garçon renfermé mais qui agit plus en adulte qu’autre chose.

J’ai beaucoup aimé le fait de mélanger des éléments essentiels de la vie quotidienne de Lola, inspecteur, à des éléments de son enquête. Cela nous permet d’aimer encore plus le personnage. En plus on apprend des éléments de sa vie qui nous la rendent encore plus humaine. Le lecteur est fortement impliqué avec cette oscillation entre vie privée et vie professionnelle.

Arthur Draken est psy. Un psy qui a fortement réussi et qui est un très bon ami de Lola qui n’hésite pas à lui confier sa mystérieuse inconnue. Mais que va-t-il se passer ? Connait-elle vraiment cet homme ?

J’ai compris à la fin du livre parce que j’ai lu quelques extraits de l’épisode 2 pourquoi certains passages sont en italique (l’homme aux mains pleines de sang) et ceux écrits normalement. Cela fait durer le suspense qui est déjà bien présent.

Les descriptions des lieux (nous sommes à New York) et des personnages sont très réalistes. Tous ont quelque chose à cacher, le flic spécialisé en informatique et la toute jeune recrue qui doit apprendre son métier.

La terreur et la panique sont très bien écrites. On se demande qui sont ces hommes qui poursuivent cette jeune femme pour la tuer. Mafia, gouvernement, terroristes, en tous les cas ce sont des gens peu scrupuleux.

Le suspense est maintenu jusqu’à la fin. Il tarde de commencer l’épisode 2 mais j’ai un autre livre à lire avant dont je dois rendre ma copie.

Voici la page Facebook de la série.

Follow Me on Pinterest

Publicités

One thought on “Sérum, Saison 1, Episode 1 d’Henri Loevenbruck et Fabrice Mazza

Un petit avis ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s