Les Chevaliers d’Emeraude T9 d’Anne Robillard

Pendant qu’Emeraude fête son nouveau roi, les troupes d’Amecareth s’attaquent aux Elfes. Les Chevaliers, grâce aux bracelets magiques, vont vite les aider. Mais les forces en présence sont coriaces, elles vont vite se réfugier sous terre malgré de nombreuses pertes. Le continent est attaqué en différents endroits.

Un dragon est dressé pour attaquer les Chevaliers. Son dresseur, une femme, mi insecte-mi fée, est capturée. Elle soignera un Chevalier blessé, Derek, qui en tombera amoureux. Mais Miyaji ne montrera pas son vrai visage. Elle apprend auprès de ceux qui l’ont recueilli mais il semblerait qu’elle soit toujours à la solde du sorcier d’Amecareth. Changera-t-elle d’avis ?

Wellan, grâce à Onyx, obtient de nouveaux pouvoirs. Mais cela ne se fait pas sans mal pour lui. Par contre, Bridgess ne semble pas être au courant de ces nouveaux pouvoirs.

Kardey, le mari d’Ariane, obtient que sa vie soit sauvée, lorsque le peuple de sa femme, les Fées, le transforme.

Dylan aide toujours son père, Wellan. Il se charge aussi de Lassa. Il tombera également amoureux de Dinath, la fille de Danalieth, mais il ne connait pas ce sentiment. Restera-t-il au service des Dieux ? Pourtant, il semble que Dylan veuille passer de plus en plus de temps avec les humains. En grandissant, il sera continuellement déchiré, à moins qu’il ne prenne une décision irrévocable.

On sent que la fin est proche car dans ce tome, on assiste à plusieurs batailles. Plus que trois tomes avant que tout ne soit fini. D’ailleurs, je me demande comment Lassa, Le Porteur de Lumières, qui a encore 12 ans, va arriver à vaincre l’Empereur Noir, même s’il est aidé.

Les femmes et toutes tiennent une grande place dans ce roman. Qu’elles soient chevaliers, femmes de chevaliers, princesses ou autres. Les sentiments amoureux sont bien présents. Santo conclut avec la soeur de Sage, Elizabelle épousera son magicien d’Emeraude, Jahonne (la mère de Sage) qui était emprisonnée par Nomar réussira à s’échapper avec le fils d’Onyx. Bridgess ne veut pas avouer le secret de la naissance de sa fille à son père.

Les attaques se font nombreuses. Les Chevaliers arrivent à repousser l’ennemi. Mais quand celui-ci se cache sous terre, ils ne savent plus quoi faire. Juste attendre, mais combien de temps ? Est-ce que ces agresseurs ne reviendront pas plus nombreux. D’ailleurs ces différentes attaques avec de nombreux animaux sont très intéressantes. Les dangers se font de plus en plus insistants, surtout que maintenant on a affaire à des dragons « femelles ».

La magie est toujours aussi présente. En effet, certains hommes peuvent maintenant porter des enfants. Danalieth est sauvé par sa fille, qui elle-même, a sauvé miraculeusement certains habitants d’Enkidiev. De plus, Danalieth a rappelé un ancien personnage.

Sachant qu’entre chaque tome, quatre ans passent, cela peut se faire. Mais pour le moment, il ne montre aucune envie de batailles. Il est peureux, il veut rester tranquille, chez lui, même s’il a d’immenses pouvoirs et qu’il est aimé de tous.

A qui va profiter l’enlèvement de Sage, le mari de Kira, par le sorcier de l’Empereur Noir. A la mère de Kira, Fan de Shola, qui a déjà presque sommé sa fille de la rejoindre afin qu’elle étende ses pouvoirs en rejoignant son monde et donc en se tuant ? A l’Empereur Noir qui a compris qu’en ayant le mari de Kira à ses côtés, il pourrait récupérer sa fille ? Sauf que cette dernière est maintenant coupée de Sage puisqu’il a bu le sang de l’Empereur.

Ca y est, je commence à me perdre entre les Dieux, les Dieux Déchus, même si je sais que Nomar en est un et les Immortels. Car est arrivé Danalieth, aidé par sa fille, qui possédait des pouvoirs, qu’Onyx a récupéré et qui a permis à Hadrian d’Argent de revenir, malgré lui, dans le monde des vivants. Bref ce qu’a vu Elund est en train de se réaliser. Hadrian a encore du temps pour se faire à ses nouveautés, cette vie qui a changé du tout au tout. Même si Onyx a l’air ravi de le revoir, je ne sais toujours pas ce qu’il veut. Il veut battre l’Empereur mais il n’a toujours pas abandonné sa vengeance.

Personnellement, il me tarde que cette saga se finisse. Je la trouve très longue. Heureusement, qu’entre deux tomes, nous lisons d’autres romans. N’est-ce pas Evilys ?

Publicités

One thought on “Les Chevaliers d’Emeraude T9 d’Anne Robillard

Un petit avis ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s