En toute confiance d’Ann Rule

Je ne vais pas beaucoup vous dévoiler sur ce livre. Il met en scène trois hommes et trois femmes.

En premier lieu, un chapitre est consacré à la mère de Duane.

Ensuite, nous avons l’histoire de Dany et Joanne ainsi que de Sam. Dany est policier. Joanne est sa femme depuis près de quinze ans et ils tentent d’avoir un enfant. Sam est lui aussi policier. Il a un passé sentimental assez lourd. Passé qui lui a causé de nombreux problèmes d’alcoolisme. Il considère Danny un peu comme son petit frère. Il souhaite que rien ne lui arrive. Sam sera un des éléments après la disparition de Dany

Ensuite nous avons Duane, par qui le malheur arrive puisque Dany disparaitra et Joanne sera à la merci de Duane pour sortir de ces montagnes.

Et pour finir Nina, juriste hors-pair, ancienne compagne de Sam qui va tenter de sauver ce dernier de la prison.

Après avoir fini (enfin !) la sage des Chevaliers d’Emeraude d’Anne Robillard, je me suis plongée dans ce livre d’Ann Rule. Les chroniques des Chevaliers seront publiées en février. Ann Rule, l’auteur qui relate avec sang-froid et sans parti pris de nombreux crimes commis aux Etats-Unis.

Je suis une habituée d’Ann Rule. J’ai lu tous ces romans. Ce que j’ai constaté sur les deux-trois derniers romans se confirme avec celui-ci. J’ai lu, voilà j’ai lu. Mais je n’ai pas été subjuguée comme pour les autres enquêtes. J’ai subi la plume d’Ann Rule, le déroulement des faits. Car voilà, il y a des faits qui se déroulent. On n’arrive même pas à avoir de la compassion pour les personnages. Peut-être pour Sam, et encore. Car la fin me fait m’interroger. Reste-t-il avec elle parce qu’il a des sentiments pour elle ? Sûrement. Reste-t-il avec elle afin qu’elle éviter de sombrer dans la folie quand elle s’apercevra que son fils, malgré tout ce qui a pu été dit, n’est pas celui de Danny ? Je le pense aussi. La fin laisse prévoir ça. Sam est le « mauvais » flic mais c’est un bon flic. Les procédures, il s’en moque. Il fonctionne à l’instinct, au feeling, à l’amour. Il fonce tête baissée. Son but était de retrouver Dany et Joanne. Il les a retrouvés mais ça l’a choqué. Un choc suivi d’une arrestation. Mais comme tout flic, il ne raisonne qu’avec les preuves. Les sentiments et les expériences humaines n’ont pas lieu de cité. Sauf qu’il faudra bien qu’il fasse avec pour retrouver la liberté, même si elle fait mal.

On peut peut-être avoir quelques sentiments pour la mère de Duane, qui a eu cet enfant si jeune, qui l’a aimé mais qui ne s’en est pas occupé. Aurait-elle vécu plus longtemps, est-ce que cela aurait changé quelque chose quant à l’avenir de son fils. Duane, un petit garçon intelligent, débrouillard et bien obligé. Il cherche cette mère partie trop tôt. Et ses fantasmes, sexuels, se reportent sur de nombreuses femmes qu’il a tué. D’ailleurs, on ne sais pas si la police a poussé son enquête un peu plus loin. Je ne le pense pas. Des femmes sont mortes, enterrées sans sépulture, attendues ou pas par de la famille. Elles ont croisé le chemin de ce chasseur, prédateur. Le livre d’Ann Rule a-t-il ouvert d’autres enquêtes. D’habitude, elle nous laisse quelques pistes.

Par contre, même si Joanne subit le pire. Je trouve qu’elle sombre très vite dans la folie, trop vite. Quoique, je ne sais pas comment je réagirai si une telle aventure m’arrivait. Elle comprend très vite qu’elle doit faire à Duane, même si lors de leur première rencontre, elle a vite senti le danger. Mais elle comprend également que pour s’en sortir, elle est à sa merci et doit faire tout ce qu’il lui demande. Pour tomber aussi vite dans ce piège (deux jours), elle ne devait pas être très résistante et forte émotionnellement. Mais il est fort possible que le cadre, la promiscuité ont été des éléments moteurs de cet état de fait. Je ne sais pas. Ca me dérange beaucoup.

En ce qui concerne Duane. Je ne sais pas. je suis également mitigée. Il ne m’inspire rien. On en apprend en définitive très peu sur lui. Tueur en série, oui. Mais c’est tout. On ne sait pas réellement comment il a vécu son passé, comment il a tué toutes ces femmes. C’est sûrement normal (cf. plus haut). Sa virée, en plus, tourne au cauchemar, car il tombe malade et il n’est plus maître de ses moyens. Donc, oui, il a enlevé Joanne. Oui, il l’a violée. Oui, il a été violent avec elle et avec les autres. Oui, il a eu une superbe capacité de survie. Oui, il doit être condamné. Mais je reste sur ma faim avec la fin de Duane.

Donc, comme vous pouvez vous en rendre compte, j’espère que le prochain Ann Rule sera plus consistant.

En plus, je me suis rendue compte que ce roman était vendu 4 € au lieu de 20 en vente privée ce mercredi. Comme quoi, il n’a pas eu beaucoup de succès. Car cela ne fait pas énormément de temps qu’il est vente.

Publicités

One thought on “En toute confiance d’Ann Rule

Un petit avis ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s