Comment se débarrasser d’un vampire amoureux de Beth Fantaskey

Jessica Packwood est une jeune américaine, en dernière année de terminale. Elle sait qu’elle a été adoptée alors qu’elle n’était qu’un bébé et elle connait son prénom, Antanasia. Un prénom qu’elle entend, un matin alors qu’elle attend le bus pour aller au lycée. Un prénom prononcé par un jeune homme tout en noir qui lui fait peur et qu’elle retrouve, elle ne sait comment, au lycée dans sa classe derrière elle.

Jessica connaîtra donc le secret de sa naissance puisque Lucius est accueilli par ses parents, qui connaissent toute l’histoire mais qui souhaitaient attendre un petit peu avant de tout lui révéler. Selon Lucius, Jessica est une princesse vampire qui doit retourner en Roumanie, l’épouser et faire régner la paix entre les deux plus grandes familles de vampires.

Ce petit roman ne fait ni chaud, ni froid. Le thèmes des vampires a été largement abordé avec plus ou moins de succès. Succès avec la saga Twilight et La Confrérie de la Dague Noire. Moins de succès avec Les Riley et ce roman.

Pourquoi faut-il que ce type de romans se passe lorsque les jeunes filles sont adolescentes ou en fin d’année de terminale ? Parce que les femmes ne peuvent pas, elles, succomber aux vampires. Le public est donc les jeunes adolescentes. Mais elles en ont, elles aussi, peut-être marre de ces romans, qui sont en définitive que des Harlequins un peu élaborés. Il y a de l’amour. Oui. Mais, ce n’est pas super bien décrit. Un vampire, venu de Roumanie, qui doit ramener son épouse, une princesse pour honorer un pacte. Un vampire qui est amoureux ou pas. Une jeune fille, élevée à l’américaine, qui ne veut rien entendre. Pourtant, la jalousie et la peur de perdre Lucius car elle a bon coeur, feront qu’elle tombera amoureuse et tentera de le reconquérir contre vents et marées. Là, tu te dis, j’ai dû rater un épisode car malgré les coups durs, les blessures, comment a-t-elle pu tomber amoureuse d’un vampire, elle si rationnelle.

Ensuite, nous avons tous les ingrédients des vampires. Le beau ténébreux Lucius et les méchants qui veulent que le pacte soit accompli pour régner sur la société des vampires. Mais Lucius se frotte aux jeunes américains et ce qu’il voit, lui plait en définitive même s’il critique énormément dans ses lettres adressées à son oncle.

Jessica est une bosseuse, une matheuse, qui a les pieds sur terre et qui n’aime pas le surnaturel. Elle compte une amie proche, mais elle se confie très peu. Elle semble amoureuse d’un garçon mais l’arrivée de Lucius va lui faire réviser ses plans. Elle est un peu le souffre-douleur de son lycée car elle n’est pas populaire. Dans cette petite ville, tout le monde se connait. Les élèves se suivent depuis la maternelle et ils n’aiment pas ce qui est différent. L’arrivée de cet inconnu, beau et intelligent, va changer leur quotidien. Les filles vont tenter de séduire Lucius, quitte à se retourner contre lui quand la vérité éclatera.

Un livre destiné aux jeunes car pour les adultes, quand on lit que Jessica est un vampire, qui va bientôt se transformer et qui doit se marier pour honorer un pacte, est à hurler de rire de la façon dont elle est amenée. L’histoire est un peu tirée par les cheveux. Il est vrai que l’on souhaite apprendre comment Jessica va s’en sortir pour mener à bien sa mission. En tous les cas, Jessica se révèle bien plus forte que Lucius. Beth Fantaskey, en cela, a réussi son roman. Elle donne beaucoup de pouvoirs aux femmes.

Quant à Lucius, rien ne nous permet, à nous lectrices, de tomber amoureuses de ce ténébreux. Brun, fort, il réagit comme un enfant pourri, gâté. On s’en rend compte dans les lettres qu’il adresse à son oncle et dans son comportement. Pourtant, s’il a bien vécu le malheur et les coups, il devrait être beaucoup plus sombre que ce qui ne transparait dans ces pages.

Beth Fantaskey nous offre de savoureux clichés sur la minceur et sur ce que préconise les magazines. Pourtant, les hommes préfèrent les femmes pulpeuses avec des formes. Et c’est ce que tente d’inculquer Lucius à Jessica. Autres clichés, un vampire qui découvre la vie occidentale avec toutes ses coutumes comme Halloween, Noël, des gens aux personnalités et à la vie différentes.

Alors, si vous voulez passer un moment sans une trop grosse prise de tête !

Publicités

6 thoughts on “Comment se débarrasser d’un vampire amoureux de Beth Fantaskey

  1. je n’ai pas pu le finir, impossible de m’attacher aux personnages (aussi bien Lucius que Jessica). Je n’ai même pas eu envie de savoir comment ça se finit 😉

  2. J’ai vu plein de news au sujet de ce livre sur FB, je crois qu’il y a un compte fan. Mais justement, je me demandais ce que valait le livre. Bon, ben je crois que je vais passer mon tour, surtout que j’ai eu ma dose de vampires 🙂

  3. Je l’avais trouvé un peu différent celui-là moi… Assez drôle déjà et puis plus décalé par le contre pied à la « jeune fille qui veut à tout prix être mordu par son vampire » et qui au contraire le rembarre et n’en veut pas 🙂

Un petit avis ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s