Son corps extrême de Régine Detambel

L’avis de Leiloona

Publicités

One thought on “Son corps extrême de Régine Detambel

  1. Magnifique roman, Son corps extrême nous place dès le prologue, avec la nuit des Perséides, à « un de ces endroits où on est au bord du tissu du monde, où les monstres se rencontrent, où les prodiges se donnent la main, où on peut se casser la gueule, basculer de l’autre côté et en mourir. »

    Mais devant cette angoisse prodigieuse, au lieu de se laisser emporter dans le vide sans fond de la mort, on peut aussi simplement vouloir VIVRE. C’est le parti choisi par l’héroïne.

    Brisée, cassée dans son corps comme dans son cœur, peu à peu, au fur et à mesure que se reconstituent ses os, ses muscles, que recommencent ses premiers pas et ses premiers souvenirs, elle reconstruit son histoire, sa personne et devient elle-même.

    On se laisse porter de bout à en bout par le style de Régine Detambel, admirable de précision et de poésie, avec ces mille images qui nous font toucher et ressentir les mystères de ce monde familier et terrifiant, mystérieux et drôle : le nôtre.

    D’ailleurs ce roman ne se contente pas de raconter la convalescence d’Alice et ses efforts. Autour de l’héroïne, il y beaucoup d’autres personnages, beaucoup d’histoires, tristes, cocasses, inattendues : je n’oubliera jamais celle de la miraculée de Lourdes (ne pas en révéler le sel) ni le destin du poisson rouge, ni bien sûr la mère suicidaire aux bras magiques et salvateurs (encore un prodige!). Un livre qu’on prend et qu’on garde sans pouvoir le lâcher. Un livre qui nourrit et que l’on dévore avec l’avidité d’un nouveau-né.

Un petit avis ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s