Le jardin de Bertina Henrichs

Nous sommes en Bretagne. A Plouerbec plus précisément. Un petit village où il fait bon vivre surtout dans le quartier qui surplombe l’océan.

Marthe Simonet est retraitée. Elle est veuve et femme de médecin. Elle a une fille et un fils. Ce dernier vit en Afrique.

Marthe est une femme qui ne peut rester sans rien faire. Elle aide énormément les autres.

Lors d’une réunion à la mairie, elle apprend que sa maison et toutes celles de la rue devraient être vendues pour qu’un grand parc pour enfants puisse être construit. Bien entendu, le but est de créer des emplois dans la commune.

La résistance commence à s’organiser pour tous les habitants du quartier qui ne veulent pas vendre leur bien, bien qu’on leur propose une somme faramineuse.

J’aime ces histoires de femmes qui ont déjà vécu. Ce roman et l’écriture me rappellent bien évidemment ma chère Alba Kertz.

Bertina Henrichs nous présente une femme, qui a dû faire face tout le long de sa vie au poids des traditions. Elle a dû mettre en veilleuse son propre caractère pour se conformer à ce que l’on attendait d’elle.

En étant retraitée et veuve, même si elle repense à ceux qui l’ont aimée, elle tente par elle-même d’acquérir cette liberté qui lui faisait défaut.

Marthe est une femme de rituels. Elle aime poser une carte postale de son fils pour l’avoir sous les yeux et la changer chaque jour. C’est une femme qui ne compte pas son temps et qui a besoin d’aller vers les autres. Elle aime s’occuper de sa maison, de son jardin. Son voisin, un Allemand, lui fait un peu peur car il ne s’est pas présenté aux autres habitants.

Marthe accueille toujours ses invités comme il se doit même si elle aimerait rester de temps en temps seule.

La résistance concernant son quartier va lui permettre de s’affranchir de son carcan. Elle s’émancipe physiquement et moralement.Elle aidera bien entendu les autres comme elle le fait d’habitude, mais elle n’hésitera pas à les soutenir en manifestant, en essayant de trouver du soutien et en donnant des idées. C’est l’occasion pour tout le monde de se réunir. Elle va même en profiter pour connaître son voisin, qui passera de nombreux soirs chez elle pour discuter. Voulant en apprendre plus sur lui, Marthe s’informera de son pays par les livres. Marthe est une femme forte qui attend un évènement pour montrer ce qu’elle est réellement.

Mais l’argent promis et la résistance ne font pas bon ménage. Tous quittent le quartier sauf les deux plus âgés.

Malgré ce très beau portrait de femme, je déplore la fin en queue de poisson. Nous ne savons pas réellement ce qui arrive par Marthe, si c’est définitif ou pas.

Ce roman a été lu dans le cadre du Prix Littéraire Fnac et comme indiqué sur ma fiche, j’ai beaucoup aimé ce livre. Un auteur que je ne connaissais pas et qui constitue une formidable surprise.

Publicités

4 thoughts on “Le jardin de Bertina Henrichs

Un petit avis ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s