Une réflexion sur “La Poursuite du bonheur de Douglas Kennedy

  1. Ne bloguant que depuis peu de temps, j’ai décidé aujourd’hui de papillonner et o surprise, je trouve ici des auteurs (pas assez germanopratins sûrement) qui m’ont enthousiasmée, dont Douglas Kennedy dont j’ai lu tous ses livres depuis décembre 2009.
    Je ne comprends pas pourquoi il figure si peu dans les pages « littérature américaine » alors qu’il est pour moi (et cela n’engage que moi), le digne héritier de Yates, Roth et autres que j’oublie.
    La Poursuite du Bonheur est atypique par rapport aux autres mais la force de ses personnages féminins est beaucoup mieux développée que celle des mossieurs.
    Ce livre m’a bouleversée, transportée et la satire societale de D.K est toujours incisive qu’il parle du MacCarthysme ou des années Dabeliou…
    En revanche,Quitter le Monde, son dernier et soi-disant le plus abouti ne m’a pas plus plu (ni déplu) que les précédents.
    Je suis contente d’avoir papillonne et ce n’est pas le seul auteur ! Je reviendrai !

Un petit avis ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.